Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Bioterrorisme - Morve, mélioïdose et bioterrorisme - 01/03/08

Doi : PM-01-2005-34-2-C2-0755-4982-101019-ART07 

Amélie Guilhot,

François Bricaire,

Philippe Bossi

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

• De nombreux points communs La morve et la mélioïdose sont des maladies infectieuses dues à des bactéries étroitement apparentées au genre Burkholderia. Elles sont endémiques dans certaines régions tropicales et peuvent occasionner un spectre large de manifestations cliniques communes.

• Formes cliniques principales La principale forme observée au cours d’un acte de bioterrorisme serait la forme pulmonaire. La forme septicémique est la plus grave, mortelle dans près de la moitié des cas.

• Arme de guerre et de bioterrorisme La dose infectante de ces bactéries est faible et la transmission aérosolisée est possible. Cette propriété a déjà permis l’utilisation de ces agents comme arme de guerre lors du siècle dernier. L’utilisation de ces bactéries au cours d’un acte de bioterrorisme n’est pas à exclure. Les recommandations européennes existent pour le traitement et la prophylaxie de la morve.

Abstract

Key points

Glanders, melioidosis and biowarfare

• Many common factors Glanders and melioidosis are infectious diseases that are caused by the bacteria of the Burkholderia species. These infections are endemic in tropical regions and can lead to la broad spectrum of common clinical manifestations.

• Two principle clinical forms The most frequent clinical presentation is the pulmonary form, which can mimic pulmonary tuberculosis. The septicemic form is the most severe form, and lethal in nearly 50% of cases.

• Weapons for bioterrorism and war Very few organisms are required to cause disease by aerosolisation, which could be the main route of contamination for humans after a deliberate release. This property has permitted yet the use of these bacteria as biological warfare weapon during the past century. We have to consider these agents as possible biological warfare agents. Europeans guidelines for treatment and post-exposure prophylaxis are detailed.


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 2-C2

P. 185-188 - janvier 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bioterrorisme - Risque de variole, vaccination et bioterrorisme
  • P. Bossi, D. Garin, B. Combadière, É. Rouleau, S. Rigaudeau, B. Lebrun-Vignes, V. Martinez, B. Autran, F. Bricaire
| Article suivant Article suivant
  • Bioterrorisme/Maladies infectieuses - Aspects dermatologiques du risque biologique provoqué
  • F. Carsuzaa, T. Boyé, T. Debord, B. Guennoc, B. Fournier, J.-D. Cavallo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.