Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Épidémie de grippe nosocomiale dans un service de gériatrie - 01/03/08

Doi : PM-10-2006-35-10-C1-0755-4982-101019-200607667 

Anne-Gaëlle Andrieu [1],

Jocelyne Paute [2],

Laure Glomot [3],

Vincent Jarlier [4],

Joël Belmin [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Résumé

Objectif de l’étude > Décrire une épidémie de grippe nosocomiale et les mesures de contrôle pharmacologiques et non pharmacologiques mises en place dans un service hospitalier comportant des lits de gériatrie aiguë et de soins de suite et de réadaptation.

Méthodes > Enquête descriptive menée dans un service de gériatrie hospitalo-universitaire. Une épidémie de grippe a été observée en février 2005 dans 2 des 3 secteurs de soins du service. L’étude a porté sur tous les patients des 2 secteurs (A et B) touchés et présents durant l’épidémie, ainsi que sur l’ensemble du personnel du service. Les patients âgés contacts ont reçu une chimioprophylaxie par oseltamivir, une fois que l’origine grippale a été identifiée et lorsque le médicament a été disponible.

Résultats > Trente-huit (76 %) patients et 62 (38 %) membres du personnel étaient vaccinés. Le délai d’alerte a été de 7 jours. Le taux d’attaque de la grippe était de 38 % chez les 38 patients vaccinés et de 29 % chez les 14 patients non vaccinés (29 %). Tous les cas correspondaient à la définition d’une infection nosocomiale. Aucun décès imputable à la grippe n’est survenu pendant l’épidémie. La mise en place des mesures non pharmacologiques visant à prévenir l’extension de l’épidémie n’a posé aucune difficulté particulière, mis à part le respect de l’isolement géographique de certains patients atteints de démence. La chimioprophylaxie des patients contacts a débuté 9 j après le premier cas survenu dans le secteur A, et 24 heures après le premier cas survenu dans le secteur B. Il existait une différence entre les taux d’attaque des secteurs A (48 %) et B (28 %), ce qui suggère l’efficacité des mesures préventives. La tolérance de chimioprophylaxie par oseltamivir a été bonne.

Conclusion > Cette étude confirme que la grippe peut toucher des sujets âgés hospitalisés, malgré un taux élevé de vaccination grippale, et que la détection rapide de l’épidémie et la mise en œuvre immédiate de mesures de prévention pharmacologiques et non pharmacologiques permettent de limiter l’extension de l’épidémie.

Voir aussi dans ce numéro :

• l’éditorial de François Bricaire, La grippe : une infection nosocomiale !, p. 1415-6.

Abstract

Summary: Nosocomial influenza outbreak in a geriatrics department

Effectiveness of preventive measures

Objective > To describe a nosocomial influenza outbreak and the pharmacologic and nonpharmacologic control measures implemented in a hospital ward with beds for acute geriatric care and rehabilitation care.

Methods > Descriptive survey conducted in the geriatrics department of a university hospital. An influenza outbreak occured in February 2005 in 2 of the department’s 3 separate units. The study concerned all patients in the 2 affected units (A and B) present during the outbreak, as well as all department staff. Once cases of influenza were confirmed, elderly patients in contact with influenza patients received chemoprophylaxis with oseltamivir when it became available.

Results > Thirty-eight (76%) patients and 62 (38%) staff members had been vaccinated. The time from the initial symptoms of the first case until implementation of control measures was 7 days in unit A but only 1 day in unit B, –and chemoprophylaxis of contact patients began in 9 days and 24 hours respectively. The attack rate was 38% in the 38 vaccinated patients and 29% in the 14 unvaccinated patients (NS). All cases met the definition of nosocomial infection. No deaths imputable to influenza occurred during the outbreak. The implementation of the nonpharmacologic measures aimed at preventing spread of the outbreak presented no particular difficulty, except for compliance with geographic isolation of some patients with dementia and influenza. The difference between the attack rates for the two sectors (48% for unit A and 28% for unit B) suggests that the preventive measures were effective. Tolerance to chemoprophylaxis with oseltamivir was good.

Conclusion > This study confirmed that influenza can affect elderly hospital patients, even those in whom the vaccination rate is high, and that rapid detection of the outbreak and immediate implementation of pharmacologic and nonpharmacologic preventive measures can limit its spread.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 10-C1

P. 1419-1426 - octobre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’insécurité juridique du secret professionnel
  • Carol Jonas
| Article suivant Article suivant
  • Suivi des recommandations de pratique clinique : l’exemple des hypolipémiants
  • Marie-Ange Grondin, Lemlih Ouchchane, Jean Ferrières, Laurent Gerbaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.