Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mise au point - Ostéopathies médicamenteuses (hors cortisone) - 01/03/08

Doi : PM-10-2006-35-10-C2-0755-4982-101019-200607712 

Karine Briot

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

Lors du bilan d’une ostéopathie fragilisante réalisé en cas de densité minérale osseuse basse et/ou de fracture ostéoporotique, la recherche de facteurs de risque de fragilisation, comme la prise de certains médicaments, est nécessaire.

La corticothérapie prolongée par voie générale (passée ou actuelle) reste la cause la plus fréquente d’ostéoporose secondaire.

D’autres traitements peuvent être mis en cause : inhibiteurs de l’aromatase, agonistes de la GnRH, antiépileptiques, héparinothérapie prolongée et hormones thyroïdiennes à doses suppressives.

Les données sont à confirmer pour les neuroleptiques et les anticoagulants oraux.

Abstract

Key points: Non-corticosteroid drug-induced metabolic bone disease

After osteoporotic fracture or low bone mineral density measurements, it is necessary to look for secondary causes of osteoporosis, such as drugs.

Corticosteroids are the most common cause of drug-induced metabolic bone disease.

Other drugs responsible for bone disease include: aromatase inhibitors, GnRH agonists, anticonvulsants, heparin, and L thyroxin at TSH-suppressive doses.

Confirmation is required of data about neuroleptics and antivitamin K.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 10-C2

P. 1579-1583 - octobre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mise au point - Prise en charge de l’ostéoporose cortisonique
  • Philippe Orcel
| Article suivant Article suivant
  • Test de lecture - Réponses au test de lecture

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.