Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Physiologie et méthodes d'exploration du système rénine-angiotensine-aldostérone - 01/02/16

[10-014-B-20]  - Doi : 10.1016/S1155-1941(15)64268-8 
L. Amar a, , S. Baron b
a Unité d'hypertension artérielle, Hôpital européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc, 75908 Paris cedex 15, France 
b Département de physiologie, Hôpital européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc, 75908 Paris cedex 15, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le système rénine-angiotensine-aldostérone (SRAA) est l'un des principaux régulateurs de l'homéostasie hydrosodée et de la pression artérielle (PA). La rénine, synthétisée par les cellules juxtaglomérulaires rénales, clive l'angiotensinogène, alphaglobuline synthétisée par le foie en angiotensine I. L'angiotensine I, décapeptide inactif, est ensuite clivée essentiellement par l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA) endothéliale et circulante pour être convertie en angiotensine II. L'angiotensine II a de nombreuses fonctions ; elle va notamment stimuler les cellules glomérulées de la corticosurrénale et réguler la synthèse d'aldostérone. L'aldostérone se fixe sur le récepteur minéralocorticoïde (MR), au niveau du tube contourné distal et du canal collecteur. Elle régule la volémie et la kaliémie. L'exploration du SRAA repose en première intention sur des dosages plasmatiques de la rénine active et de l'aldostéronémie. Ces dosages doivent être faits en condition de normovolémie, de normokaliémie, et en l'absence de traitements interférents. Ces explorations ont le plus souvent pour but de mettre en évidence un hyperaldostéronisme primaire (avec une dissociation rénine et aldostérone) ou secondaire. Des hypoaldostéronismes ont également été décrits soit avec une rénine freinée et un tableau hyperminéralocorticisme, soit avec une rénine augmentée et un tableau d'insuffisance surrénale. L'exploration du SRAA est essentielle chez les patients présentant une hypertension artérielle (HTA) sévère ou associée à une hypokaliémie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Rénine, Angiotensine II, Aldostérone, Hyperaldostéronisme primaire, Surrénale, Rein


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Physiologie et exploration des sécrétions de cortisol et d'androgènes par la surrénale
  • B. Oudet, J. Rigabert, J. Young, M.-L. Raffin-Sanson
| Article suivant Article suivant
  • Physiologie de la médullosurrénale
  • Y. Tanguy, Y. Anouar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.