Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fertilité et risque de récidive après traitement chirurgical d’une grossesse extra-utérine : salpingotomie versus salpingectomie - 06/02/16

Doi : 10.1016/j.jgyn.2015.08.005 
A. Jamard a, , b , M. Turck a, A.D. Pham b, M. Dreyfus a, b, G. Benoist a, b
a Département d’obstétrique, de gynécologie et de médecine de la reproduction, pôle femmes–enfants, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen, France 
b Université de Caen – Basse-Normandie, 14000 Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Contexte

La prise en charge chirurgicale des grossesses extra-utérine (GEU) a potentiellement des conséquences sur la fertilité ultérieure. Il existe deux techniques : la salpingotomie est la méthode conservatrice et la salpingectomie est radicale.

Objectif

Nous avons comparé ces deux méthodes à la recherche d’une différence en termes de fertilité et de récidive de GEU.

Matériel et méthodes

Une étude rétrospective a été réalisée en recensant les patientes ayant bénéficié d’un traitement chirurgical d’une GEU entre 2008 et 2011 au CHU de Caen. Les résultats de deux techniques ont été comparés. Le critère principal de jugement était le taux de grossesse intra-utérine. Le critère secondaire était le taux de récidive de GEU. D’autres facteurs d’infertilité ont également été recherchés.

Résultats

Cent cinquante-deux patientes ont été recensées initialement. Quatre-vingt dix-huit patientes conservaient un désir de grossesse après la GEU. Dans le groupe des salpingotomies, le taux de grossesse intra-utérine est de 88 % (n=22) et le taux de récidive est de 8 % (n=2). Dans le groupe des salpingectomies, le taux de grossesse intra-utérine est de 68 % (n=50) et le taux de récidive est de 5 % (n=3). Notre étude n’a pas permis de mettre en évidence de différence significative entre les deux techniques en ce qui concerne la fertilité ou le risque de récidive. L’âge maternel a été identifié comme facteur de risque d’infertilité.

Conclusion

Le choix de la technique chirurgicale de la GEU doit être fait en tenant compte du désir ultérieur de grossesse, des facteurs de risque de la patiente et des constatations cœlioscopiques. Il ne semble pas y avoir de différence entre les deux techniques pour la fertilité ultérieure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Two surgical techniques can be performed for the treatment of an ectopic pregnancy (EP): a conservative one called salpingostomy and a radical one called salpingectomy. We compared both techniques to find differences about fertility or risk of recurrence.

Material and methods

We retrospectively reviewed all the women who underwent a surgical treatment for an ectopic pregnancy in the university's hospital of Caen between 2008 and 2011. We compared the results of both techniques. The primary end-point was the rate of intra-uterine pregnancy and the second end-point was the rate of recurrence of the EP. We also try to identify other risk factor of infertility.

Results

One hundred and fifty-two patients have been listed initially. Ninety-eight patients still attempt to become pregnant after the EP. In the conservative group, the rate of intra-uterine pregnancy was 88% (n=22) and the rate of recurrence was 8% (n=2). In the radical group, the rate of intra-uterine pregnancy was 68% (n=50) and the rate of recurrence was 5% (n=3). We could not identify any significant difference in the subsequent fertility or in the recurrence's risk between conservative and radical surgery. The age of the patient has been identified as a significative risk factor of infertility.

Conclusion

To choose the surgical technique of an EP, the wish of pregnancy, the risk factor of infertility of the patient and the laparoscopic observations have to be taken into account. It seems that there is no difference between the two surgical techniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Grossesse extra-utérine, Traitement chirurgical, Fertilité, Récidive

Keywords : Ectopic pregnancy, Surgical treatment, Fertility, Recurrence


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 2

P. 129-138 - février 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation des effets tissulaires du laser Greenlight® pour la prise en charge des fibromes utérins
  • D. Hamid, S. Casnedi
| Article suivant Article suivant
  • Impact of at-home self-rehabilitation of the perineum on pelvic floor function in patients with stress urinary incontinence: Results from a prospective study using three-dimensional ultrasound
  • G. Legendre, A. Gonzalves, J.-M. Levaillant, D. Fernandez, F. Fuchs, H. Fernandez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.