Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les AINS sont-ils susceptibles de compromettre l’efficacité cardiopréventive de l’aspirine ? - 01/03/08

Doi : PM-09-2006-35-9-HS1-0755-4982-101019-200608560 

René-Marc Flipo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 12
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Résumé

Objectifs > Quelques études ont très récemment suggéré l’existence d’une potentielle interaction pharmacodynamique entre l’aspirine et certains AINS non sélectifs. Nous avons souhaité évaluer la réalité de cette interaction pharmacodynamique et analyser sa pertinence clinique.

Méthodes > Il s’agit d’une revue de la littérature (interrogation Medline – Décembre 2005).

Résultats > Plusieurs études réalisées ex vivo illustrent l’existence d’un blocage du site actif de la Cox1 par certains AINS non sélectifs, blocage susceptible d’empêcher l’aspirine d’exercer son action cardiopréventive d’antiagrégant plaquettaire. Les molécules sélectives de la Cox2 comme les coxibs ne s’accompagnent pas de ce type d’interaction. Les quelques études, notamment de type cas-témoins, qui ont analysé la perte potentielle du bénéfice préventif cardiovasculaire de l’aspirine chez un malade recevant de façon concomittante des AINS non sélectifs ont donné des résultats controversés.

En pratique > Il apparaît nécessaire de connaître l’existence de cette interaction pharmacodynamique entre l’aspirine à faible dose et certains AINS non sélectifs notamment l’ibuprofène et le naproxène. En l’absence de démonstration clinique actuelle évidente, il semble souhaitable d’éviter les AINS non sélectifs chez un malade traité par l’aspirine à faible dose. On pourrait s’interroger sur la nécessité ou non d’envisager un autre traitement antiagrégant que l’aspirine (clopidogrel, etc.) chez un malade devant recevoir un AINS mais, à ce jour, aucune donnée ne permet de recommander une telle attitude.

Abstract

Summary: Are the NSAIDs able to compromising the cardio-preventive efficacy of aspirin?

Objectives > Some studies have recently suggested a potential pharmacodynamic interaction between aspirin and some non-selective non-steroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs). We have evaluated the reality of this pharmacodynamic interaction and analyse its clinical pertinence.

Methods > Literature review (Medline search – December 2005).

Results > Several ex vivo studies show that some non-selective NSAIDs can block the active site of Cox1 thus preventing aspirin from exerting its platelet anti-aggregating cardio-preventive action. Cox2 selective molecules do not act at this site. The few studies, mainly case reports, have analysed the potential loss of the cardiovascular preventive benefit of aspirin in patients receiving concomitantly non-selective anti-inflammatory drugs with controversial results.

In practice > It seems necessary to know the existence of this pharmacodynamic interaction between aspirin at a low dose and some non-selective anti-inflammatory drugs notably ibuprofen and naproxen. In the absence of a clear clinical demonstration, it is advisable to avoid the non-selective NSAIDs in patients treated with a low dose of aspirin. It might be advisable to switch to an anti-aggregating treatment other than aspirin (clopidrogel, etc.) in these cases. At the present time, however, there are no data on which to base such a recommendation.


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 9-HS1

P. 53-60 - septembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quelles sont les complications cardiovasculaires des antalgiques et des glucocorticoides ?
  • Carine Dufauret-Lombard, Philippe Bertin
| Article suivant Article suivant
  • Quel est l’impact des complications cardiovasculaires et rénales sur le rapport bénéfice/risque digestif des AINS ?
  • Stanislas Chaussade, Bernard Avouac, Eric Vicaut

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.