Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Aphtes et ulcérations buccales - 07/03/16

Doi : 10.1016/j.lpm.2016.01.005 
Loïc Vaillant 1, , Mahtab Samimi 2
1 CHRU de Tours, université François-Rabelais de Tours, hôpital Trousseau, Inserm U 930, service de dermatologie, 37044 Tours cedex 01, France 
2 CHRU de Tours, université François-Rabelais de Tours, hôpital Trousseau, Inra, service de dermatologie, 37044 Tours cedex 01, France 

Loïc Vaillant, Hôpital Trousseau, service de dermatologie, 37044 Tours cedex 01, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

Les aphtes sont des ulcérations muqueuses, douloureuses, généralement observées dans la bouche, plus rarement dans la région génitale. Trois types cliniques d’aphte sont décrits : mineure, miliaire et majeure. Les aphtes sont souvent confondus avec les affections s’exprimant par une bulle (ou des vésicules) ou une ulcération (ou des érosions). Le traitement des aphtes est symptomatique. Les traitements locaux (anesthésiques, corticoïdes locaux et sucralfate) sont utilisés en première intention. L’aphtose est défini par des poussées récidivant au moins 4 fois par an. L’aphtose est souvent idiopathique, parfois associée à des affections gastro-intestinales (maladie cœliaque, rectocolite hémorragique et maladie de Crohn), des déficiences nutritionnelles (fer, folates…), des désordres immunitaires (infection par le virus de l’immunodéficience acquise, neutropénies) et des syndromes rares. La maladie de Behçet est une vasculite inflammatoire, chronique, dont l’expression principale est une aphtose bipolaire récidivante. En cas d’aphtose, un traitement systémique (colchicine) est associé aux traitements locaux. La thalidomide, de grande efficacité, est réservée à l’aphtose sévère, en raison de ses effets secondaires. Les ulcérations buccales, qui peuvent être liées à des causes variées, constituent les principaux diagnostics différentiels d’une aphtose. Les ulcérations buccales sont classées en trois groupes principaux : ulcérations aiguës (à début brusque et courte durée), ulcérations récurrentes (principalement dues à l’érythème polymorphe post-herpétique) et ulcérations chroniques (à début progressif et insidieux). Les ulcérations buccales aiguës sont dues à des traumatismes, des infections bactériennes (incluant la gingivite ulcérative nécrosante aiguë), à des mycoses profondes, des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin ou des maladies systémiques. Des ulcérations buccales chroniques peuvent être induites par des médicaments, ou des tumeurs bénignes ou malignes. Devant une ulcération chronique unique il faut éliminer un carcinome épidermoïde. Devant une ulcération unique du palais il faut penser à une sialométaplasie nécrosante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Aphthous ulcers are painful ulcerations located on the mucous membrane, generally in the mouth, less often in the genital area. Three clinical forms of aphthous ulcers have been described: minor aphthous ulcers, herpetiform aphthous ulcers and major aphthous ulcers. Many other conditions presenting with oral bullous or vesiculous lesions orulcerations and erosions can be mistaken for aphthous ulcers. Currently, treatment of aphthous ulcers is palliative and symptomatic. Topical treatments (topical anesthetics, topical steroids and sucralfate) are the first line therapy. Recurrent aphthous stomatitis (RAS) is defined by the recurrence of oral aphthous ulcers at least 4 times per year. RAS is often idiopathic but can be associated with gastro-intestinal diseases (i.e. celiac disease, inflammatory bowel diseases), nutritional deficiencies (iron, folates…), immune disorders (HIV infection, neutropenia) and rare syndromes. Behçet's disease is a chronic, inflammatory, disease whose main clinical feature is recurrent bipolar aphthosis. Colchicine associated with topical treatments constitutes a suitable treatment of most RAS. Thalidomide is the most effective treatment of RAS but its use is limited by frequent adverse effects. Oral ulcers can be related to a wide range of conditions that constitute the differential diagnoses of aphthous ulcers. Oral ulcers are classified into three main groups: acute ulcers with abrupt onset and short duration, recurrent ulcers (mainly due to postherpetic erythema multiforme) and chronic ulcers (with slow onset and insidious progression). Acute oral ulcers are due to trauma, bacterial infections (including acute necrotizing ulcerative gingivitis), deep fungal infection, gastro-intestinal (namely inflammatory bowel disease) or systemic diseases. Chronic oral ulcers may be drug-induced, or due to benign or malignant tumors. Every oral solitary chronic ulcer should be biopsied to rule out squamous cell carcinoma. A solitary palatal ulcer can be related with necrotizing sialometaplasia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 2

P. 215-226 - février 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bouche et infections virales
  • Dominique Parent
| Article suivant Article suivant
  • Concept actuel du lichen plan oral. Le diagnostic facile au début, peut devenir très difficile dans les lichens anciens
  • Tommaso Lombardi, Roger Küffer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.