Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

F11 : Lèpre nerveuse pure révélée après traitement d’un impétigo diffus chez un adulte - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30118-1 
L. Cissé 1, , O. Faye 2, S. Berthé 2, B. Traoré 1, A. Dicko 2, S. Keita 2
1 Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie, BP 1805 Bamako, Mali 
2 Cnam – Ex Institut Marchoux, BP 251 Bamako, Mali 

*Correspondance

Résumé

Introduction

L’atteinte isolée des nerfs périphériques par Mycobacterium leprae, sans manifestations cutanées, définit la lèpre nerveuse pure. Les ulcérations et les brûlures thermiques des mains et des pieds sont très souvent révélatrices. Nous rapportons un cas de lèpre nerveuse révélé au décours du traitement d’un impétigo diffus.

Observation

Monsieur DB, 55 ans, cultivateur sans antécédent notable a consulté en août 2015 pour des lésions ulcéro-crouteuses disséminées des membres. La maladie a débuté par un prurit diffus ; sont apparues secondairement, sous l’effet du grattage, de multiples lésions ulcéro-crouteuses. Il a reçu des traitements médicamenteux non spécifiés ainsi que des produits traditionnels sans succès. A l’examen, on notait un sujet avec une hygiène défectueuse. Il présentait de multiples ulcérations superficielles parsemées de croutes localisées sur le dos des mains, les emmanchures et les pieds. Une antibiothérapie associée à un antiseptique a entrainé une amélioration nette des lésions. Dix jours plus tard, le malade consultait à nouveau pour une polyarthralgie touchant les poignets et les genoux. L’examen neurologique découvrait une hypertrophie des nerfs ulnaires, radiaux et péroniers communs. La bacilloscopie était négative. La biopsie d’un rameau du nerf radial confirmait le diagnostic de névrite lépreuse. L’évolution était favorable après six mois de traitement par polychimiothérapie OMS multibacillaire.

Conclusion

La lèpre nerveuse pure est une forme clinique rare. Dans notre cas, l’hygiène précaire et le prurit ont entrainé une impétiginisation qui a masqué les troubles trophiques dus à l’atteinte nerveuse. En zone d’endémie lépreuse, la palpation des nerfs périphériques doit être systématique devant toute polyarthralgie inexpliquée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : lèpre nerveuse, impétigo


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S16 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • F10 : Manifestations cutanées associées inhabituelles au cours d’une hépatite virale C
  • O. Raharolahy, M. Andrianarison, I.M. Ranaivo, F.A. Sendrasoa, L.S. Ramarozatovo, F. Rapelanoro Rabenja
| Article suivant Article suivant
  • F12 : Pemphigoïde bulleuse révélant un carcinome mammaire métastatique
  • B. Lemrhari, S. Chiheb

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.