Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Plaies cervicofaciales par projectiles - 08/06/16

[20-860-B-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0351(16)66444-9 
S. Ballivet de Régloix a,  : Oto-rhino-laryngologiste, praticien des Armées, A. Crambert a : Oto-rhino-laryngologiste, praticien des Armées, O. Maurin b : Urgentiste, praticien des Armées, Y. Pons a : Oto-rhino-laryngologiste, praticien des Armées, G. Bonfort a : Oto-rhino-laryngologiste, praticien des Armées, P. Clément a : Oto-rhino-laryngologiste, praticien des Armées
a Service d'ORL et de chirurgie cervicofaciale, Hôpital d'instruction des Armées Percy, 101, avenue Henri-Barbusse, 92140 Clamart, France 
b Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, Antenne médicale 3e groupement, 12, rue Henri-Regnault, 92400 Courbevoie, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Après avoir présenté les données épidémiologiques des plaies cervicofaciales par projectiles (chiffres, populations et survenue), cet article développe leur pathogénie en précisant les notions de balistique utiles au praticien ainsi que les conséquences physiopathologiques. Il propose une typologie d'une anatomie lésionnelle faciale et cervicale. Lors de l'analyse clinique sont exposés les moyens cliniques, d'imagerie et d'endoscopie d'usage lors de cette pathologie. Cette analyse permet d'individualiser des indices de gravité vitaux, fonctionnels et esthétiques. L'aspect lésionnel est décrit selon les modalités de l'anatomie lésionnelle. Puis les principes thérapeutiques sont rappelés en étant adaptés à ce type de pathologie traumatique ainsi que les moyens médicaux avec la place d'une antibiothérapie précoce, et les moyens chirurgicaux avec les moyens mécaniques de lavage et de drainage. En conclusion, un schéma thérapeutique décrit l'intervention et son organisation puis son déroulement en individualisant les différentes phases d'extrême urgence, d'urgence, de traitement secondaire et du temps des séquelles, en s'appuyant sur les indices de gravité des plaies cervicofaciales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Angioscanner, Balistique, Hémorragie, Plaie cervicofaciale, Voies aériennes


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Fistules et kystes congénitaux du cou
  • N. Teissier, E. Bois
| Article suivant Article suivant
  • Lymphangiomes cervicofaciaux : imagerie, diagnostic et traitement
  • N. Teissier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.