Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Accidentalité et prise de risque sur la route en Nouvelle-Calédonie. Résultats de l’étude Situation sociale et comportements de santé des jeunes en Nouvelle-Calédonie - 16/06/16

Doi : 10.1016/j.respe.2016.01.100 
C. Dang a, , C. Hamelin b, c, C. Salomon c, d, F. Lert c
a Service de médecine légale, hôpital Jean-Verdier, avenue du 14-Juillet, 93140 Bondy, France 
b Laboratoire Printemps, université de Versailles-Saint-Quentin, 78035 Versailles-Saint-Quentin, France 
c Inserm CESP U1018, hôpital Paul-Brousse, 94800 Villejuif, France 
d CSU–Cresppa, CNRS-université Paris 8, 75849 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Position du problème

Avec 240 personnes tuées pour un million d’habitants en 2011, dont une majorité de jeunes, la Nouvelle-Calédonie présente un des plus hauts taux mondiaux de mortalité par accidents sur la route. Les recherches sur l’accidentalité et les comportements sur la route y restent cependant encore rares.

Méthodes

Une enquête transversale en face-à-face auprès de 1400 filles et garçons calédoniens âgés de 16 à 25ans a été menée en 2007. Elle a permis de mesurer la fréquence des accidents et des prises de risque sur la route ainsi que leurs associations avec les caractéristiques socio-démographiques, les formes de sociabilité et d’autres comportements de santé.

Résultats – conclusion

Un peu plus de 10 % des garçons et 6 % des filles ont rapporté un accident de la route l’année précédant l’enquête. Les facteurs associés à un comportement risqué sur la route sont, chez les garçons, le fait d’avoir un diplôme (OR=2 ; IC95 % [1,1–3,8]), de participer à des activités de loisirs sportives (OR=3,7 ; IC95 % [1,9–7,05]), et d’avoir été impliqué dans une bagarre au cours des douze derniers mois (OR=2,2 ; IC95 % [1,4–3,4]). La précocité de la consommation de cannabis est aussi associée à un score élevé (OR=1,8 ; IC95 % [1,2–2,8]). Les jeunes vivant en couple et/ou avec enfant apparaissent plus à risque. Chez les filles, seules la précocité de l’initiation au cannabis (OR=3,1 ; IC95 % [1,5–6,4]) et de l’entrée dans la sexualité (OR=2,4 ; IC95 % [1,1–5,1]) sont associées à la prise de risque élevée au volant. Enfin, il existe un lien très fort entre la précocité de la première ivresse et les comportements à risque sur la route, chez les garçons comme chez les filles. Ces résultats permettent de mettre en évidence le caractère multidimensionnel des prises de risque sur la route et montrent qu’elles s’inscrivent, pour les garçons comme pour les filles, dans un ensemble plus large de comportements marquant la période de l’adolescence, suggérant d’inscrire la problématique des comportements sur la route dans une approche globale de la prévention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

New Caledonia has one of the highest global rates of death from road accidents: 240 deaths per million inhabitants in 2011 with a majority of young people. However, research on driving behaviors has remained rare.

Methods

A cross-sectional survey based on face-to-face questionnaire with 1400 male and female youth aged 16 to 25 was conducted in 2007. It was used to measure the frequency of accidents and to compute a score of driving behaviors and their associations with socio-demographic characteristics, lifestyles as well as other health behaviors.

Results – conclusion

A total of 10.6% of boys and 6.5% of girls reported a car accident in the previous twelve months period. Among male participants risky driving behavior was associated with having a degree (ORa=2, 95% CI [1.1–3.8]), sport practices (ORa=3.7, 95% CI [1.9–7.05]), involvement in a fight in the last twelve months (ORa=2.2, 95% CI [1.4–3.4]) and precocity of cannabis use (ORa=1.8, 95% CI [1.2–2.8]). Youth living in couple and those with children presented with higher risk-taking scores. Among female participants, young age at cannabis initiation (ORa=3.1, 95% CI [1.5–6.4]) and at sexual debut (ORa=2.4, 95% CI [1.1–5.1]) were associated with driving risk-taking. Finally, younger age at first alcohol intoxication was associated with risky behavior on the road in both sexes. These results highlighted the multidimensional nature of risk-taking behaviors on the road and showed that they are part of, for boys and girls, a larger pattern of risky behaviors. Such results suggest to include behaviors on the road in a comprehensive approach of prevention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Nouvelle-Calédonie, Sécurité routière, Accidentalité, Jeunes, Comportements à risque

Keywords : New Caledonia, Traffic accidents, Young, Risk-taking behavior


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 64 - N° 3

P. 165-174 - juin 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs associés aux tentatives de suicide chez les minorités sexuelles : résultats de l’enquête presse gays et lesbiennes 2011
  • L.-M. Paget, C. Chan Chee, C. Sauvage, L. Saboni, N. Beltzer, A. Velter
| Article suivant Article suivant
  • L’état de santé des populations des départements d’outre-mer en 2012, comparativement à la métropole : une analyse de la base nationale de l’Assurance maladie
  • A. Filipovic-Pierucci, A. Rigault, A. Fagot-Campagna, P. Tuppin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.