Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Correlation between radio-induced lymphocyte apoptosis measurements obtained from two French centres - 28/07/16

Doi : 10.1016/j.canrad.2016.03.007 
C. Mirjolet a, , J.L. Merlin b, c, d, C. Dalban e, P. Maingon a, D. Azria f, g
a Département de radiothérapie, centre Georges-François-Leclerc, 1, rue du Pr-Marion, 21079 Dijon cedex, France 
b Université de Lorraine, UMR7039 Cran, Campus Sciences, boulevard des Aiguillettes, BP 70239, 54506 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
c CNRS UMR7039 Cran, Campus Sciences, boulevard des Aiguillettes, BP 70239, 54506 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
d Département de biopathologie, institut de cancérologie de Lorraine, Nancy, France 
e Département de biostatistiques, centre Georges-François-Leclerc, 1, rue du Pr-Marion, 21079 Dijon cedex, France 
f Pôle de radiothérapie oncologique, institut du cancer de Montpellier-Val d’Aurelle, 208, rue des Apothicaires, parc Euromédecine, 34298 Montpellier cedex 05, France 
g Inserm U1194 Immunociblage et radiobiologie en oncologie, 208, rue des Apothicaires, parc Euromédecine, 34298 Montpellier cedex 05, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Purpose of the research

In the era of modern treatment delivery, increasing the dose delivered to the target to improve local control might be modulated by the patient's intrinsic radio-sensitivity. A predictive assay based on radio-induced lymphocyte apoptosis quantification highlighted the significant correlation between CD4 and CD8 T-lymphocyte apoptosis and grade 2 or 3 radiation-induced late toxicities. By conducting this assay at several technical platforms, the aim of this study was to demonstrate that radio-induced lymphocyte apoptosis values obtained from two different platforms were comparable.

Materials and methods

For 25 patients included in the PARATOXOR trial running in Dijon the radio-induced lymphocyte apoptosis results obtained from the laboratory of Montpellier (IRCM, Inserm U1194, France), considered as the reference (referred to as Lab 1), were compared with those from the laboratory located at the Institut de cancérologie de Lorraine (ICL, France), referred to as Lab 2. Different statistical methods were used to measure the agreement between the radio-induced lymphocyte apoptosis data from the two laboratories (quantitative data). The Bland–Altman plot was used to identify potential bias.

Results

All statistical tests demonstrated good agreement between radio-induced lymphocyte apoptosis values obtained from both sites and no major bias was identified.

Conclusions

Since radio-induced lymphocyte apoptosis values, which predict tolerance to radiotherapy, could be assessed by two laboratories and showed a high level of robustness and consistency, we can suggest that this assay be extended to any laboratories that use the same technique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif de l’étude

Même si les nouvelles techniques de radiothérapie permettent une escalade de dose en épargnant les tissus sains, certains patients souffrent de toxicité radio-induite grave. Il est nécessaire de sélectionner ces patients « radiosensibles » afin de leur proposer une prise en charge adaptée. Une étude préliminaire a démontré que l’apoptose radio-induite des lymphocytes circulants était corrélée avec une toxicité tardive de grade 2 ou 3. Plusieurs essais prospectifs concernant des patients atteints d’un cancer du sein, de la prostate ou encore de la sphère ORL sont en cours. Afin de développer cette technique de détection de la quantification de l’apoptose radio-induite des lymphocytes sur plusieurs plateformes, l’objectif de cette étude était de tester les valeurs quantifiées par deux plateformes.

Matériels et méthodes

À partir de prélèvements sanguins de 25 patients recevant un traitement pour un cancer de la sphère ORL, les résultats de la quantification de l’apoptose radio-induite des lymphocytes obtenus au laboratoire référent de Montpellier (IRCM, Inserm U1194, France : Lab1) ont été comparés à ceux du laboratoire de l’Institut de cancérologie de Lorraine (ICL, France : Lab2). Une série de méthodes statistiques a mesuré la concordance des valeurs mesurées en insu par les deux laboratoires. La présence de biais potentiels a été évaluée par un graphe de Bland–Altman.

Résultats

L’ensemble des tests statistiques démontrent une concordance des valeurs de la quantification de l’apoptose radio-induite des lymphocytes obtenues par les deux sites sans biais majeurs.

Conclusions

La quantification de l’apoptose radio-induite des lymphocytes, facteur prédictif de la tolérance des patients aux radiations ionisantes, peut être pratiquée par différents laboratoires puisque cette étude démontre de façon robuste des résultats équivalents d’un test portant sur un même échantillon.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : RILA assay, Tolerance to radiotherapy, Platform validation

Mots clés : Test de quantification de l’apoptose radio-induite des lymphocytes, Tolérance à la radiothérapie, Validation de plateforme


Plan


© 2016  Société française de radiothérapie oncologique (SFRO). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 5

P. 391-394 - juillet 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prognostic significance of Livin expression in nasopharyngeal carcinoma after radiotherapy
  • A.-H. Liu, A.-B. He, W.-X. Tong, X.-L. Peng, Q. Tian, H. Wang, X.-G. Li, H.-L. Xu
| Article suivant Article suivant
  • Organisation française de la radiothérapie pédiatrique : résultats d’une enquête du comité radiothérapie de la Société française des cancers de l’enfant (SFCE)
  • C. Demoor-Goldschmidt, L. Claude, C. Carrie, S. Bolle, S. Helfre, C. Alapetite, A. Jouin, L. Padovani, A. Ducassou, C. Vigneron, É. Le Prisé, A. Huchet, D. Stefan, C. Kerr, T.-D. Nguyen, G. Truc, S. Chapet, P.-Y. Bondiau, B. Coche, X. Muracciole, A. Laprie, G. Noël, J. Leseur, J.-L. Habrand, H. Potet, A. Ruffier, S. Supiot, M.-A. Mahé, V. Bernier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.