Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Coracoid bone block fixation with cortical buttons: An alternative to screw fixation? - 01/12/16

Doi : 10.1016/j.otsr.2016.06.016 
P. Gendre a, C.-E. Thélu b, T. d’Ollonne a, C. Trojani a, J.-F. Gonzalez a, P. Boileau a,
a Institut Universitaire Locomoteur et Sport, hôpital Pasteur 2, 30 Voie Romaine - CS 51069, 06001 Nice Cedex 1, France 
b Clinique du Sport et de Chirurgie Orthopédique, 199 rue de la Rianderie, 59706 Marcq-en-Baroeul, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Background

The purpose of this study was to evaluate suture button fixation in a bone block (Bristow and Latarjet) procedure. We hypothesize that (1) cortical button fixation will allow predictable and reproducible bone union and (2) minimize the complications reported with screw fixation.

Materials and methods

Seventy patients (mean age, 27 years) underwent an arthroscopic bone block procedure with a guided surgical approach and suture button fixation for recurrent anterior shoulder instability. There were two groups of patients: 35 Bristow procedures (group A) and 35 Latarjet procedures (group B). Bone graft union and positioning accuracy were assessed by postoperative computed tomography imaging at 2 weeks and 6 months, respectively.

Results

The coracoid graft was positioned below the equator in 93% and strictly tangential to the glenoid surface in 94% of the cases. Bone healing was observed in 83% of the cases (58/70) with 74% bone union in group A and 91% in group B. Neurologic and hardware complications, classically reported with screw fixation, were not observed with this novel fixation method.

Conclusions

(1) Suture button fixation can be an alternative to screw fixation, obtaining bone block union, (2) in the lying position (Latarjet) bone healing was better than in the standing position (Bristow), and (3) complications classically reported with screw fixation were not observed.

Level of evidence

Level IV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Bristow, Latarjet, Cortical button, Shoulder instability, Arthroscopy


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° 8

P. 983-987 - décembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • In vivo clinical and radiological effects of platelet-rich plasma on interstitial supraspinatus lesion: Case series
  • A. Lädermann, M.A. Zumstein, F.C. Kolo, M. Grosclaude, L. Koglin, A.J.P. Schwitzguebel
| Article suivant Article suivant
  • Reverse shoulder arthroplasty with glenoid bone grafting for anterior glenoid rim fracture associated with glenohumeral dislocation and proximal humerus fracture
  • R. Garofalo, F. Brody, A. Castagna, E. Ceccarelli, S.G. Krishnan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.