Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Paraneoplastic systemic sclerosis: About 3 cases and review of literature - 01/12/16

Doi : 10.1016/j.jmv.2016.07.001 
J.-B. Monfort , I. Lazareth, P. Priollet
 Service de médecine vasculaire, groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, 185, rue Raymond-Losserand, 75014 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Objective

Association between cancer and systemic sclerosis (SSc) has been described. However, paraneoplastic SSc is not well known. The aim of this article is to describe cases of paraneoplastic systemic sclerosis and to compare them to other cases of the literature, to find characteristics that can make suspect a paraneoplastic mechanism when SSc is diagnosed.

Methods

We retrospectively analyzed patients, in our department who, over the last 15 years, presented with Raynaud's phenomenon with a diagnosis of SSc (including cancer during the period of SSc). Treatment of cancer had to be concomitted with an improvement of sclerosis and/or negativation of antinuclear antibodies. Review analysis of other cases was made with Pubmed.

Results

Three patients responded to the criteria. Two of them had an ovarian cancer with peritoneal carcinomatosis and a concomitted SSc. One had a colon cancer with an ovarian metastasis diagnosed 1 year before SSc. None of them had anti-ENA antibody. One had a normal capillaroscopy. After treatment of cancer, all of them had an improvement of sclerosis and a negativation of antinuclear antibodies.

Conclusion

We believe that physicians should be aware of paraneoplastic SSc when presentation of SSc is atypical: no anti-ENA (anti-SCl70 or anti-centromere) or normal capillaroscopy, in particular gynecologic cancer in women.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

L’association entre le cancer et la sclérodermie systémique (SSc) a déjà été décrite. Cependant, la SSc paranéoplasique est mal connue. L’objectif de cet article était de décrire des cas de SSc paranéoplasiques, de les comparer à ceux décrits dans la littérature et de mettre en évidence des caractéristiques pouvant faire évoquer une origine paranéoplasique lors d’une SSc.

Méthodes

Nous avons analysé de façon rétrospective les patients de notre service s’étant présentés pour un phénomène de Raynaud avec un diagnostic de SSc et ayant eu un cancer concomitant. Le traitement du cancer devait amener à une amélioration de la sclérose et/ou à la négativation des facteurs antinucléaires. La revue de la littérature a été effectuée à partir de PubMed.

Résultats

Trois patientes répondaient à ces critères. Deux d’entre elles avaient un cancer des ovaires avec une carcinose péritonéale et une SSC concomitante. Une patiente avait un cancer du côlon avec des métastases ovariennes diagnostiquées un an avant la SSc. Toutes avaient des anti-ECT négatifs. Une patiente avait une capillaroscopie normale. Après le traitement du cancer, les 3 patientes avaient une amélioration de la sclérose cutanée et une négativation des FAN.

Conclusion

Il faut donc évoquer une SSc paranéoplasique lorsque la présentation de la SSC est atypique : absence d’anti-ECT (anti-Scl70 ou anti-centromère) ou une capillaroscopie normale, en particulier en cas de cancer gynécologique chez la femme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Systemic sclerosis, Paraneoplastic, Cancer

Mots clés : Sclérodermie systémique, Paranéoplasique, Cancer


Plan


 Présentation sous forme de communication orale, 50e congrès du Collège français de pathologie vasculaire, 17 mars 2016, Paris.


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 6

P. 365-370 - décembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévalence et valeur pronostique de la résistance à l’aspirine chez les patients en ischémie critique chronique des membres inférieurs
  • J.-S. Doly, E. Lorian, I. Desormais, J. Constans, A. Bura Rivière, P. Lacroix
| Article suivant Article suivant
  • Conséquences économiques du suivi biologique et des complications médicales en lien avec l’utilisation des anticoagulants injectables en France
  • P. Paubel, M. Cousin, C. Amar, J. Gourmelen, C. Fabron, B. Detournay

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.