Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les biomarqueurs dans l’asthme - 19/12/16

Doi : 10.1016/j.lpm.2016.04.021 
Camille Taillé 1, Arnaud Bourdin 2, , Gilles Garcia 3
1 Université Paris Diderot, hôpital Bichat, centre de compétence des maladies pulmonaires rares, département hospitalo-universitaire FIRE, service de pneumologie, Inserm UMR 1152, Paris, France 
2 University of Montpellier, hôpital Arnaud-de-Villeneuve, département de pneumologie et addictologie, PhyMedExp, Inserm U1046, CNRS UMR 9214, Montpellier, France 
3 Hôpital universitaire de Bicêtre (AP–HP), structure des explorations fonctionnelles respiratoires, clinique de l’asthme sévère, centre de référence de l’hypertension pulmonaire sévère, service de physiologie, Le Kremlin-Bicêtre, France 

Arnaud Bourdin, University of Montpellier, hôpital Arnaud-de-Villeneuve, département de pneumologie et addictologie, PhyMedExp, Inserm U1046, CNRS UMR 9214, Montpellier, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Il est licite d’évaluer la pertinence de la recherche destinée à identifier des biomarqueurs et à les confronter à la routine clinique. Au-delà de l’effet de mode, le développement actuel de biomarqueurs dans toutes les pathologies est probablement lié aux progrès considérables des sciences cliniques et biologiques, les plateformes biologiques et les biobanques s’étant appuyées sur des capacités nouvelles à constituer des bases de données longitudinales robustes sous formes de registres ou de cohortes. Le plus délicat, si étrange que cela puisse paraître, reste de poser la bonne question, c’est-à-dire de correctement identifier pour quelle zone de la problématique clinique posée par la pathologie un biomarqueur pourrait être utile. Les spécificités de l’asthme, en tant que maladie chronique, semblent effectivement indiquer qu’il existe de réels besoins non couverts. La variabilité dans le temps, la chronicité, la faiblesse des arguments diagnostiques, et l’hétérogénéité de la présentation clinique impliquent effectivement de disposer d’aides supplémentaires diagnostiques et pronostiques, potentiellement pour l’aide à la prise en charge et l’ajustement thérapeutique, mais aussi pour l’identification phénotypique et/ou endotypique déjà utilisée dans les premières initiatives de médecine personnalisée. Dans l’asthme, le volume expiré maximal pendant une seconde (VEMS) est un biomarqueur disponible depuis longtemps, et on peut raisonnablement penser qu’il couvre déjà d’assez nombreux secteurs. Aussi, il semble opportun d’identifier les caractéristiques nécessaires pour qu’un biomarqueur puisse voir le jour dans l’asthme, ceux dont on dispose déjà, et identifier les méthodes potentielles pour en mettre de nouveaux en évidence. Pour cela, nous proposons une revue de la littérature récente sur le sujet.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Identifying new biomarkers in asthma is attractive but requires assessing their relevance and their reliability to clinical practice. Beyond fashion, the improvement in identification of new candidate biomarkers benefited of scientific and biologic progresses, biobanks and platforms robustly backed on longitudinal cohorts and registries. Paradoxically, the main issue is now to stress up the good question, in other words to correctly characterize the unmet needs in asthma that might benefit of a biomarker. Chronicity, variability, weakness of diagnostic tools and the heterogeneity of the disease are features of asthma claiming for identifying new biomarkers. Unmet needs in asthma encompass areas such as diagnosis, prognosis, management and follow-up, therapeutic guidance and phenotypic/endotypic identification. FEV1 is an available biomarker largely tested in asthma worth in most of these areas. Albeit, mandatory features required for a new biomarker to emerge, pro/con debates on those already existing and currently used methods for identifying new ones are worth explorations. We reviewed and summarized the current literature focusing biomarkers in asthma.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 11

P. 1019-1029 - novembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La saisonnalité dans l’asthme : causes et approches thérapeutiques
  • L. Guilleminault, J. Just, M. Humbert, C. Leroyer, R. Epaud
| Article suivant Article suivant
  • Comment considérer et prendre en charge les facteurs favorisants et les comorbidités dans l’asthme sévère de l’adulte ?
  • Cindy Barnig, Martin Veaudor, Clarisse Gautier, Victor Margelidon-Cozzolino, Bernard Pigearias, Gilles Devouassoux, Chantal Raherison, Frederic De Blay, Pascal Chanez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.