Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Cancers de la cavité buccale. Préambule, épidémiologie, étude clinique - 22/12/16

[28-950-C-10]  - Doi : 10.1016/S0000-0000(08)53319-5 
I. Barthélémy a,  : Chirurgien maxillofacial, Professeur des Universités, praticien hospitalier, J.-P. Sannajust b : Chirurgien maxillofacial, P. Revol a : Chirurgien maxillofacial, Chef de clinique, assistant des Hôpitaux, J.-M. Mondié a : Chirurgien maxillofacial, Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de stomatologie, Chirurgie maxillofaciale et plastique de la face, Hôtel-Dieu - Polyclinique, boulevard Léon-Malfreyt, 63058 Clermont-Ferrand cedex 1, Université de Clermont 1, France 
b Service de chirurgie maxillofaciale, CHU Dupuytren, 2, avenue Martin-Luther-King, 87000 Limoges, France 

*Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 10
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les cancers de la cavité buccale s'intègrent dans le cadre plus général des cancers des voies aérodigestives supérieures dont ils partagent les mêmes caractéristiques épidémiologiques. L'incidence de ces cancers, en France, n'est qu'évaluée : c'est l'une des plus élevées du monde avec environ 15 400 nouveaux cancers de la région lèvre-bouche-pharynx en 2000. Dans notre pays, il s'agit de la 5e localisation en termes de localisation cancéreuse et de la 8e cause de décès. Dans plus de 90 % l'histologie retrouve un carcinome épidermoïde. L'âge moyen des patients est de 60 ans. Les deux facteurs de risque principaux sont le tabac, en particulier quand la consommation dépasse 20 paquets-années, et l'alcool. Les femmes sont exposées à ces facteurs de risque de manière croissante. Ces cancers apparaissent le plus souvent de novo. Les carcinomes épidermoïdes se présentent le plus souvent sous la forme d'une lésion ulcérée, dont la périphérie est bourgeonnante reposant sur une base indurée. Les signes fonctionnels sont tardifs, la douleur prédomine. Suivant les localisations au sein de la cavité buccale, une mobilité dentaire localisée, un trismus, une limitation de la protraction de la langue ou une otalgie-réflexe peuvent être notés. L'examen clinique associe l'étude de l'extension locorégionale de la tumeur, la recherche de deuxième cancer et de métastases viscérales, l'évaluation de l'état général. Le bilan paraclinique est radiologique, endoscopique et biologique. La prise en charge thérapeutique est décidée de manière collégiale lors d'une consultation polydisciplinaire. L'étape thérapeutique est systématiquement suivie d'une surveillance régulière clinique qui a pour but de mettre en évidence une poursuite évolutive ou une récidive, un deuxième cancer, la recherche de complications thérapeutiques. La survie relative à 5 ans de ces lésions, stable depuis deux décennies se situe autour de 30 % pour les hommes et de 50 % pour les femmes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer de la cavité buccale, Carcinome épidermoïde, Épidémiologie, Formes cliniques, Surveillance

Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Prise en charge buccodentaire des plongeurs sous-marins. Importance du concept de « dentisterie de la plongée »
  • M. Gunepin, F. Derache, Y. Zadik, J.-J. Risso, J.-E. Blatteau, M. Hugon, D. Rivière
| Article suivant Article suivant
  • Rôle du chirurgien-dentiste lors des catastrophes
  • C. Laborier, C. Georget, C. Danjard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.