Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Polymères et résines composites - 23/12/16

[28-405-C-10]  - Doi : 10.1016/S0000-0000(10)53727-6 
J. Leprince a : Aspirant Fonds national de recherche scientifique, G. Leloup a : Professeur, J. Vreven b : Professeur, P. Weiss c : Professeur des Universités, praticien hospitalier, directeur du Laboratoire d'ingénierie ostéoarticulaire et dentaire (LIOAD), A. Raskin d,  : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier
a Centre de recherche, CRIBIO, École de médecine dentaire et de stomatologie, Université catholique de Louvain, 10, avenue Hippocrate, 1200 Bruxelles, Belgique 
b École de médecine dentaire et de stomatologie, Université catholique de Louvain, 10, avenue Hippocrate, 1200 Bruxelles, Belgique 
c Unité INSERM, LIOAD UFR d'odontologie de Nantes, 1, place Ricordeau, 44042 Nantes, France 
d Laboratoire Interface matrice extracellulaire biomatériaux (IMEB), UFR d'odontologie de Marseille, Université de la Méditerranée, Aix-Marseille II, 27, boulevard Jean-Moulin, 13355 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 26
Iconographies 18
Vidéos 0
Autres 9

Résumé

Les polymères utilisés en odontologie sont nombreux et leurs applications sont spécifiques. Ils peuvent être thermoplastiques ou thermodurcissables ou encore faire partie de la famille particulière des élastomères. Le cas particulier des résines composites est plus particulièrement développé dans cet article. Les résines composites ont suivi de très nombreuses améliorations au cours de ces dernières années. Les défauts majeurs ont été largement corrigés : l'usure est devenue proche de celle de l'émail, la rétraction de prise a été ramenée à 1,5 %, les propriétés mécaniques sont suffisantes pour répondre à la majorité des restaurations. Cependant, les échecs cliniques restent élevés. Une des principales causes est la récidive de carie qui est en relation avec la rétraction de prise encore trop élevée, le différentiel de coefficient d'expansion thermique, la forte variabilité de l'adhésion dentinaire mettant en évidence le rôle déterminant du praticien. Le matériau reste, en effet, très sensible à la technique de mise en oeuvre qui doit être respectée pour lui permettre d'exprimer ses qualités intrinsèques. Il reste donc très important pour le praticien de sélectionner, parmi le très et même trop large éventail de produits commercialisés, les composites suffisamment performants, de respecter les indications de chaque type de matériaux et de contrôler rigoureusement les nombreuses étapes du processus de collage-pose du composite.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Résines composites, Polymérisation, Phase organique, Charges, Propriétés physiques et mécaniques des composites


Plan


 Cet article a fait l'objet d'une prépublication en ligne : l'année du copyright peut donc être antérieure à celle de la mise à jour à laquelle il est intégré.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Amalgames dentaires
  • P. Colon, C. Mesgouez-Menez, N. Pradelle-Plasse
| Article suivant Article suivant
  • Céramiques dentaires : de leurs évolutions aux implications cliniques
  • J.-C. Durand, L. Pourreyron, B. Bennasar, B. Jacquot, M. Fages

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.