Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Extraction chez l'enfant - 23/12/16

[28-666-C-10]  - Doi : 10.1016/S0000-0000(11)54774-6 
J.-D. Mettoudi  : Praticien hospitalier, D. Ginisty : Professeur, chef de service
Service de chirurgie maxillofaciale et stomatologie pédiatriques, Hôpital Necker-Enfants malades, 149, rue de Sèvres, 75743 Paris Cedex 15, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 11
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Extraction chez l'enfant : cet acte peut paraître a priori simple, voire banal. De son bon déroulement, au même titre que les soins pédodontiques, va dépendre le comportement du futur patient devenu adulte. Ainsi, le premier contact et l'abord de l'enfant sont essentiels ; le choix des termes dans la relation praticien-patient revêt une grande importance. La denture lactéale présente des caractéristiques morphologiques et physiologiques qui la différencient de la denture permanente ; en premier lieu, la rhizalyse qui lui confère son caractère éphémère. La carie et ses complications infectieuses surtout, mais aussi les traumatismes, constituent les causes principales d'extraction chez l'enfant. À celles-ci viennent s'ajouter les extractions pilotées, pour des raisons orthodontiques, qu'elles soient de dents temporaires ou de germes de dents permanentes. De l'indication à la réalisation de l'acte, l'anesthésie constitue une étape intermédiaire qui peut parfois devenir un obstacle (peur de la piqûre). C'est pourquoi tout doit être fait pour qu'elle soit la moins traumatisante possible. La technique opératoire doit obéir à des règles précises et tenir compte de facteurs tels que la morphologie des dents, la présence des germes des dents définitives sous-jacents et, durant un temps, la coexistence des deux dentures. Pour les actes plus complexes tels que l'extraction des odontoïdes ou plus généralement des dents incluses, le choix de l'anesthésie générale se discute.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Enfant, Extraction, Dent de lait, Dent permanente, Rhizalyse, Germe


Plan


 Cet article a fait l'objet d'une prépublication en ligne : l'année de copyright peut donc être antérieure à celle de la mise à jour à laquelle il est intégré.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Attachements et prothèses partielles amovibles métalliques
  • I. Fouilloux, J.-M. Cheylan
| Article suivant Article suivant
  • Complications des avulsions dentaires : prophylaxie et traitement
  • F. Semur, J.-B. Seigneuric

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.