Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Piercing et santé orale : entre phénomène de société et problème de santé publique - 23/12/16

[28-928-C-10]  - Doi : 10.1016/S1877-7864(12)55518-7 
L. Zenati  : Docteur en chirurgie dentaire, H. Raybaud : Maître de conférences universitaire, praticien hospitalier
UFR d'odontologie de Nice, CHU de Nice, 57, avenue de la Californie, 06200 Nice, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 16
Vidéos 0
Autres 13

Résumé

Véritable phénomène de société de nos jours, les perforations corporelles - dont le piercing - sont une pratique ancestrale dont les premières découvertes datent de 4 000ans avant notre ère. Ces dernières années, la sphère buccale et péribuccale est devenue une cible privilégiée, les sites le plus communément percés étant la langue et les lèvres, et les sites le moins fréquemment rencontrés les joues, le frein lingual, la luette ou encore de nouvelles localisations, parfois extrêmes, qui apparaissent sans cesse. Ce geste invasif est réalisé par des « professionnels » n'ayant cependant aucune qualification officielle, dans des conditions d'hygiène pas toujours suffisantes, les boutiques de piercing échappant à toute réglementation sanitaire. De nombreuses complications médicales, locales, locorégionales ou systémiques, d'apparition immédiate ou plus tardive, peuvent survenir. Allant de la simple réaction inflammatoire à la transmission de maladies virales (hépatite, sida) ou bactériennes (tétanos, etc.), en passant par des problèmes de cicatrisation (incrustation du bijou dans les tissus), des problèmes parodontaux (inflammation, récession gingivale, perte osseuse) ou dentaires (fêlures, fractures, création de diastème interdentaire, etc.), ou encore l'obstruction des voies aériennes (due à un œdème très important ou à une inhalation du bijou), les conséquences peuvent dans certains cas être graves, voire, fatales. Le rôle du chirurgien-dentiste n'est pas négligeable. Il doit informer les patients porteurs d'un piercing buccal, ou envisageant sa réalisation, des contre-indications, des risques et des complications possibles de cette pratique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Piercing, Complications médicales, Fracture dentaire, Récession gingivale, Inflammation, Phénomène de société


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Alimentation et santé buccodentaire chez l'enfant
  • H. Foray, F. d'Arbonneau
| Article suivant Article suivant
  • Conduites addictives : tabac, alcool, psychotropes et drogues illicites. Impacts sur la santé buccodentaire
  • C. Pesci-Bardon, I. Prêcheur

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.