Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pharmacological treatment optimization for stable chronic obstructive pulmonary disease. Proposals from the Société de Pneumologie de Langue Française - 03/01/17

Doi : 10.1016/j.rmr.2016.10.004 
M. Zysman a, F. Chabot a, P. Devillier b, B. Housset c, C. Morelot-Panzini d, N. Roche e,
pour la

Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

a EA Ingres, département de pneumologie, université de Lorraine, CHU de Nancy, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
b UPRES EA 220, département des maladies des voies respiratoires, hôpital Foch, université Versailles-Saint-Quentin, 92150 Suresnes, France 
c Service de pneumologie, UPEC, université Paris-Est, UMR S955, centre hospitalier intercommunal de Créteil, 94000 Créteil, France 
d Service de pneumologie et réanimation médicale, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Charles-Foix, Inserm, université Pierre-et-Marie-Curie, UMRS 1158, 75013 Paris, France 
e Service de pneumologie, hôpital Cochin, AP–HP, EA2511, université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, 75014 Paris, France 

Corresponding author. Pneumologie et soins intensifs respiratoires, hôpital Cochin, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

The Société de Pneumologie de Langue Française proposes a decision algorithm on long-term pharmacological COPD treatment. A working group reviewed the literature published between January 2009 and May 2016. This document lays out proposals and not guidelines. It only focuses on pharmacological treatments except vaccinations, smoking cessation treatments and oxygen therapy. Any COPD diagnosis, based on pulmonary function tests, should lead to recommend smoking cessation, vaccinations, physical activity, pulmonary rehabilitation in case of activity limitation, and short-acting bronchodilators. Symptoms like dyspnea and exacerbations determine the therapeutic choices. In case of daily dyspnea and/or exacerbations, a long-acting bronchodilator should be suggested (beta-2 agonist, LABA or anticholinergics, LAMA). A clinical and lung function reevaluation is suggested 1 to 3 months after any treatment modification and every 3–12 months according to the severity of the disease. In case of persisting dyspnea, a fixed dose LABA+LAMA combination improves pulmonary function (FEV1), quality of life, dyspnea and decreases exacerbations without increasing side effects. In case of frequent exacerbations and a FEV170%, a fixed dose long-acting bronchodilator combination or a LABA+ inhaled corticosteroids (ICS) combination can be proposed. A triple combination (LABA+LAMA+ICS) is indicated when exacerbations persist despite one of these combinations. Dyspnea in spite of a bronchodilator combination or exacerbations in spite of a triple combination should lead to consider other pharmacological treatments (theophylline if dyspnea, macrolides if exacerbations, low-dose opioids if refractory dyspnea).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

La Société de pneumologie de langue française a souhaité proposer un algorithme décisionnel concernant les traitements de fond de la BPCO. Un groupe de travail a revu la littérature publiée entre 2009 et mai 2016. Ce document expose des propositions et non des recommandations. Il ne porte que sur les traitements médicamenteux hors vaccinations, médicaments du sevrage tabagique et oxygénothérapie. Tout diagnostic de BPCO, basé sur les épreuves fonctionnelles respiratoires, conduit à recommander le sevrage tabagique, les vaccinations, l’activité physique, la réhabilitation en cas de limitation des activités et des bronchodilatateurs de courte durée d’action. Les symptômes (dyspnée, exacerbations) conditionnent les choix thérapeutiques. En cas de dyspnée quotidienne et/ou d’exacerbations, on propose un bronchodilatateur de longue durée d’action : β2-agoniste (LABA) ou anti-muscarinique (LAMA). Une réévaluation clinique et fonctionnelle est proposée 1 à 3 mois après modification puis tous les 3 à 12 mois selon la sévérité de la BPCO. Si la dyspnée persiste, une double bronchodilatation (LABA+LAMA) améliore la fonction respiratoire (VEMS), la qualité de vie, la dyspnée et diminue les exacerbations sans augmenter les effets indésirables. En cas d’exacerbations fréquentes malgré un traitement optimal, avec un VEMS70 %, on peut proposer une association LABA+LAMA ou une association LABA+corticostéroïdes inhalés (CSI). La trithérapie (LABA+LAMA+CSI) est indiquée en cas de persistance d’exacerbations malgré une de ces options. La persistance de la dyspnée malgré une double bronchodilatation ou d’exacerbations malgré une trithérapie fait discuter d’autres traitements (théophylline si dyspnée, macrolides si exacerbations, morphiniques à faible dose si dyspnée réfractaire).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Chronic obstructive pulmonary disease, Background therapeutics, Inhaled drug therapy, Therapeutic optimization, Bronchodilatation

Mots clés : Bronchopneumopathie chronique obstructive, Traitement de fond, Thérapeutiques inhalés, Optimisation thérapeutique, Bronchodilatation


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 10

P. 911-936 - décembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ventilation non invasive. Les conseils 2015 du Groupe assistance ventilatoire (GAV) de la Société de pneumologie de langue française (SPLF)
  • C. Rabec, A. Cuvelier, C. Cheval, S. Jaffre, J.-P. Janssens, M. Mercy, A. Prigent, S. Rouault, S. Talbi, S. Vandenbroeck, J. Gonzalez-Bermejo
| Article suivant Article suivant
  • Numéro 10/2016. Questions

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.