Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les AVC du transport aérien à l’USINV du Centre hospitalier d’Aulnay sous-bois issus de l’aéroport Roissy Charles De Gaulle - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.326 
Linda Lanouar 1, Tristan Benoit 1, , Philippe Bargain 2, Ovidiu Corabianu 1
1 Neurologie, centre hospitalier Intercommunal Robert Ballanger, Aulnay-sous-Bois, France 
2 Service médical d’urgence aéroport de Roissy Charles de gaulle, Aéroport de Paris, Roissy-en-France, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) survenant au cours d’un vol aérien ou à son décours immédiat sont mal connus tant par leur incidence que par leur causes.

Objectifs

Évaluer la population concernée, les délais de prise en charge, l’incidence de ces AVC, le type d’AVC et leur pronostic.

Patients et méthodes

Étude rétrospective sur 36 mois des AVC en provenance de l’aéroport Charles de Gaulle. Sont exclus de l’étude les AVC sans rapport avec un vol aérien (avant embarquement, lieu de travail). Ne sont analysés que les AVC survenus pendant un vol aérien commercial ou dans les 24h suivant le vol, hospitalisés en USINV. Les deux groupes AVC survenu pendant le vol et AVC après l’atterrissage, sont différenciés.

Résultats

Ces 43 AVC concernent une population jeune, majoritairement masculine. Le déficit neurologique initial est faible et s’améliore à la sortie avec un faible niveau de handicap. Les délais de prise en charge permettent un taux de thrombolyse semblable à notre pratique habituelle. Les facteurs de risque vasculaire sont identiques à la population générale, mais les causes des AVC ischémiques peuvent être spécifiques (syndrome du vol long-courrier).

Discussion

Le nombre important d’AVC du transport aérien recueilli permet d’évaluer l’incidence de ce type d’AVC, bien qu’une petite proportion de patients ait pu être hospitalisée dans une autre structure. Le taux de cause indéterminée d’AVC reste élevé car la durée moyenne de séjour est très courte. L’évolution à moyen terme reste le plus souvent inconnue.

Conclusion

Une connaissance plus précise de ce type particulier d’AVC justifie d’envisager maintenant une étude prospective multicentrique avec suivi à distance des patients par mail.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Vol aérien, AVC, Avion


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S170 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Maladie de Moya-Moya révélée par une hémorragie sous-arachnoïdienne non anévrismale
  • Sofiane Bourmatte, Boubaker Fakraoui, Abderahim Mzahem, Abdelmadjid Hamri
| Article suivant Article suivant
  • Déficit neurologique focal au cour des thrombophlébites cérébrales : étude d’une cohorte de 17 cas
  • Atif Merad, Salim Allal, Bouchenaki Mehdi, Dendane Oussama, Souad Benabadji, Zahira Barka Bedrane, Djaouad Bouchenak Khelladi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.