Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quand les troubles du langage sont d’origine dégénérative : quels diagnostics ? - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.011 
Anis Neji 1, , Saloua Fray 1, Cherif Aroua 1, Mariem Kchaou 2, Hela Jamoussi 2, Nadia Ben Ali 3, Fredj Mohamed 4
1 Service de neurologie, EPS Charles Nicolle, Tunis, Tunisie 
2 Neurologie, EPS Charles Nicolle, Tunis, Tunisie 
3 Service de neurologie, EPS Charles Nicolle, Tunis, Tunisie 
4 Service de neurologie, hôpital Charles Nicolle, ministère de la Santé publique, Gouvernorat de Tunis, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les troubles du langage font souvent partie des troubles cognitifs d’origine dégénérative. Lorsque ces troubles sont isolés, on doit penser à l’aphasie primaire progressive (APP).

Objectifs

Étudier les profils cliniques, neuropsychologiques et para cliniques des différentes variantes de l’APP à travers une série hospitalière.

Patients et méthodes

Il s’agit de dix patients suivis à la consultation mémoire de notre service présentant des troubles du langage isolés et répondant aux critères diagnostiques de l’APP. Le diagnostic était posé devant les résultats des tests neuropsychologiques, orthophoniques, les données de l’imagerie cérébrale, et après l’élimination de diagnostics différentiels.

Résultats

L’âge moyen de début était de 59 ans. Les tests cliniques et para cliniques ont permis de classer ces APP en trois formes : non fluente dans trois cas, sémantique dans deux cas et logopénique dans cinq cas. Tous les patient ont été mis sous un traitement symptomatique, et ont évolué secondairement vers un syndrome démentiel.

Discussion

L’APP est un groupe hétérogène de maladies neurodégénératives caractérisé par un trouble progressif du langage, sans lésion sous-jacente. Son diagnostic repose sur l’évaluation des troubles linguistiques. Elle se présente sous 3 formes (non fluente, sémantique, logopénique) différentes sur le plan clinique, radiologique, neuropathologique, biologique et évolutif. Sa prise en charge est essentiellement orthophonique.

Conclusion

Les études récentes des bio marqueurs et la neuropathologie peuvent mieux élucider la physiopathologie de l’APP encore incertaine. Le traitement par neurostimulation a montré des résultats positifs pouvant améliorer son pronostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Aphasie, Cognition, Démence


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S40 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les démences auto-immunes : profil étiologique et évolutif dans une cohorte tunisienne
  • Cyrine Jeridi, Mouna Ben Djebara, Kacem Imen, Saloua Mrabet, Amina Nasri, Amina Gargouri, Riadh Gouider
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome de Gerstmann-Straussler-Scheinker (GSS) à révélation cognitive : à propos d’une famille
  • Celine Derollez, Caroline Giordana, Annabelle Chaussenot, Florence Pasquier, Thibaud Lebouvier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.