Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude rétrospective sur deux ans de 344 patients ayant consulté pour une lésion cornéenne et chez lesquels une recherche d'amibes libres a été effectuée - 08/03/08

Doi : JFO-09-1999-22-8-0181-5512-101019-ART91 

C. Debbasch [1],

C. Chaumeil [1],

L. Batellier [1],

Y. Scat [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

A two-years retrospective study of 344 patients presenting for corneal lesion with a suspicion of Acanthamoebakeratitis

Purpose

The number of cases of amibian keratitis seems to have increased in the XV-XX hospital. Consequently, a study was carried out on 344 patients who came to be treated for keratitis or corneal ulcers over the last two years.

Methods

28 patients out of 344 showed Acanthamoeba in lens storage cases and/or corneal scrapes. The diagnosis, treatment and clinical evolution of 28 patients were presented.

Results

26/28 patients wore contact lenses. 22 lens cases examined out of 149 (15 %) and 7 of corneal scrapes out of 344 (2 %) showed the presence of Acanthamoeba. 68 % of patients (19 out of 28) came to be treated for the first time in the emergency department. 2/28 patients (7 %) were examined at the very beginning of the amibian infection and 24/28 patients (86 %) showed the beginnings of stromal infiltration. The diagnosis for 13 of the patients was made within 15 days. 19/28 patients recovered, 1 patient had to undergo a penetrating keratoplasty, 4/28 patients had bacterial infections and 4/28 patients desapiered and we heard nothing more from them.

Conclusion

Acanthamoeba were isolated from only 7 cornea, whereas 24 patients had an amibian infection. A deep corneal scrape is necessary to avoid a false negative result. A lens storage cases examination is highly recommended.

Abstract

Étude rétrospective sur deux ans de 344 patients ayant consulté pour une lésion cornéenne et chez lesquels une recherche d'amibes libres a été effectuée

But de l'étude

Les kératites amibiennes à Acanthamoeba constituent une pathologie dont la fréquence semble augmenter au CHNO des XV-XX. Nous présentons une étude rétrospective réalisée chez 344 patients venus consulter pour un problème de kératite ou d'ulcère de cornée entre le 1 er janvier 1996 et le 31 décembre 1997.

Matériel et méthodes

Parmi les 344 patients, 28 avaient des amibes libres dans le boîtier de lentilles et/ou la cornée. Les méthodes de diagnostic, le traitement et l'évolution clinique de ces 28 patients sont envisagés.

Résultats

26 patients sur 28 étaient porteurs de lentilles de contact. Vingt deux boîtiers sur 149 examinés (soit 15 % des boîtiers de lentilles) et 7 grattages cornéens sur 344 examinés (soit 2 %) ont montré la présence d'amibes. 68 % des patients (soit 19 sur 28) sont venus en première intention aux XV-XX. 7 % des patients (soit 2 sur 28) sont venus consulter au tout début de l'infection amibienne et 86 % (soit 24 sur 28) avaient un début d'infiltrat stromal. Le diagnostic a été posé dans 13 cas avant le 15 è jour. L'évolution a été favorable chez 19 patients, un a subi une kératoplastie transfixiante, 4 avaient une infection bactérienne et 4 ont été perdus de vue.

Conclusion

Seules 7 cultures de cornées ont été positives, alors que 24 patients avaient une kératite amibienne. Ceci pose le problème de la qualité du grattage cornéen, qui doit être suffisamment profond pour permettre la mise en évidence d'amibes et souligne l'importance de l'examen des boîtiers de lentilles qui sont souvent à l'origine du diagnostic.


Mots clés : Acanthamoeba. , diagnostic. , facteurs de risque. , kératites amibienneses. , traitement.

Keywords: Amoebic keratitis. , acanthamoeba . , risk factors. , diagnosis. , treatment.


Plan



© 1999 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 8

P. 848 - septembre 1999 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude prospective des brûlures oculaires par bases au CHU de Fort de France
  • M. Gérard, H. Merle, L. Ayeboua, R. Richer
| Article suivant Article suivant
  • Résultats anatomiques comparés à long terme de décollements de rétine avec prolifération vitréo-rétinienne opérés avec ou sans utilisation de perfluorocarbones liquides
  • F. Behar-Cohen, J.-F. Le Rouic, D. Chauvaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.