Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Fièvre Q - 05/05/17

[8-037-I-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(17)73742-8 
X. Argemi  : Praticien hospitalier universitaire, Y. Hansmann : Professeur des Universités, praticien hospitalier
 Service des maladies infectieuses et tropicales, Nouvel Hôpital Civil, 1, place de l'Hôpital, Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La fièvre Q est une maladie cosmopolite secondaire à une infection par Coxiella burnetii. Cette bactérie strictement intracellulaire présente des caractéristiques microbiologiques tout à fait étonnantes lui permettant, sous certaines formes, de résister à de nombreuses agressions extérieures, de persister dans l'environnement et de résister à de nombreux agents chimiques comme le chlore. Elle infecte habituellement les animaux d'élevage qui constituent son principal réservoir mais les cas humains ne sont pas rares, survenant sous la forme de cas sporadiques ou encore d'épidémies. L'homme s'infecte principalement par voie respiratoire et ne présente le plus souvent aucun symptôme. Les formes aiguës de la maladie sont peu spécifiques et prennent souvent la forme d'un syndrome pseudogrippal spontanément résolutif ou bien d'une fièvre nue. Lorsque le diagnostic est fait à ce stade, le traitement fait appel à la doxycycline pendant deux à trois semaines. Les formes chroniques sont plus rares encore mais constituent la principale difficulté diagnostique et thérapeutique. Les endocardites à hémocultures négatives en sont la première manifestation et requièrent un traitement prolongé pendant plusieurs mois, associant la doxycycline et l'hydroxychloroquine. Un surrisque de lymphome a récemment été mis en évidence chez les patients présentant des infections persistantes focales et une vigilance particulière est nécessaire dans le suivi des patients. L'infection chez l'enfant est rarement diagnostiquée et presque toujours sous la forme d'une fièvre Q aiguë dont le traitement n'est pas standardisé et nécessite un avis spécialisé. La seule mesure de prévention efficace repose sur les contrôles sanitaires des élevages de bétail et aucun vaccin efficace n'est aujourd'hui disponible en Europe.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Coxiella burnetii, Intracellulaire, Pneumopathie, Endocardite


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Borréliose de Lyme
  • D. Christmann
| Article suivant Article suivant
  • Rickettsioses éruptives
  • Y. Hansmann

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.