Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Thrombophlébites craniofaciales - 24/05/17

[22-043-A-10]  - Doi : 10.1016/S2352-3999(17)79722-1 
A. Dagain a, e, , P. Haen b, A. Sellier a, R. Dulou c, e, A. Faivre d, e
a Service de neurochirurgie, Hôpital d'instruction des Armées Sainte-Anne, 2, boulevard Sainte-Anne, 83041 Toulon, France 
b Service de chirurgie maxillofaciale, chirurgie plastique de la face et stomatologie, Hôpital d'instruction des Armées Laveran, 34, boulevard Lavéran, 13998 Marseille, France 
c Service de neurochirurgie, Hôpital d'instruction des Armées Percy, 101, avenue Henri-Barbusse, 92140 Clamart, France 
d Service de neurologie, Hôpital d'instruction des Armées Sainte-Anne, 2, boulevard Sainte-Anne, 83041 Toulon, France 
e École du Val-de-Grâce, 1, place Alphonse-Laveran, 75230 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les thromboses veineuses craniofaciales se décomposent en thromboses veineuses faciales (TVF) et thromboses veineuses cérébrales (TVC). Les TVF sont rares depuis la maîtrise des pathologies infectieuses maxillofaciales. Leur diagnostic est essentiellement clinique. L'échographie-Doppler de la face permet de visualiser une thrombose située fréquemment au niveau de la veine faciale. Le traitement repose sur l'association antibiotique-héparine. Les TVC représentent 0,5 % de l'ensemble des accidents vasculaires cérébraux (AVC). Elles sont caractérisées par la grande diversité de leur présentation clinique et de leur cause. L'imagerie par résonance magnétique (IRM) cérébrale associée à l'angiographie veineuse par résonance magnétique (AVRM) permet le diagnostic dans la majorité des cas. L'héparinothérapie constitue le traitement de référence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Thrombophlébite craniofaciale, Thrombophlébite faciale, Thrombophlébite cérébrale


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Relations pathologiques œil-dent : point de vue du stomatologiste et de l'odontologiste
  • F. Jordana, Y. Fronty, P. Barbrel
| Article suivant Article suivant
  • Ostéochimionécroses des mâchoires
  • A. Arnal Étienne, M. Debieve, J. de Roissart, M. Magremanne

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.