Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Principes généraux d'évaluation/gestion du risque des matériaux au contact des denrées alimentaires - 02/06/17

[16-065-A-16]  - Doi : 10.1016/S1877-7856(17)52639-2 
I. Séverin a, R. Serafimova b, G. Kass b, M.-C. Chagnon a,
a AgrosupDijon, Derttech « Packtox », Équipe Nutox, UMR 1231, Université Bourgogne-Franche-Comté, 1, esplanade Érasme, 21000 Dijon, France 
b European Food Safety Authority, Via Carlo Magno 1A, 43126 Parme, Italie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les matériaux au contact des denrées alimentaires (MCDA) jouent un rôle incontournable en matière de conservation et de protection des aliments. Cependant, des substances de l'emballage (monomères, additifs) peuvent migrer dans les aliments. Ainsi, pour être aptes au contact alimentaire, les MCDA ne doivent pas libérer des substances en une quantité qui pourrait mettre en danger la santé humaine ou modifier les caractères organoleptiques et la composition des aliments : c'est le principe d'inertie du Règlement no 1935/2004 du Parlement européen et du Conseil sur les MCDA. De plus, une réglementation harmonisée au niveau européen existe pour certains matériaux (cas des matières plastiques). Les substances de départ d'un MCDA doivent alors faire l'objet d'une évaluation du risque avant d'être autorisées, avec un dossier toxicologique plus ou moins important selon les données de migration. Cependant, des substances non intentionnelles (SNI) (impuretés, produits de dégradation et/ou de réaction, etc.) peuvent également être présentes dans les MCDA. Elles ont été souvent au cœur de l'actualité ces dernières années. Souvent imprévisibles et difficiles à identifier, ces SNI peuvent aussi migrer et présenter un danger potentiel pour le consommateur. L'objectif de cet article est de montrer les actions déployées au niveau de la recherche, de l'industrie et des organismes réglementaires pour garantir la sécurité sanitaire des consommateurs vis-à-vis d'aliments conditionnés dans des emballages toujours plus complexes et innovants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Emballages au contact des denrées alimentaires, Évaluation et gestion des risques, Interaction contenu/contenant, Substances non intentionnelles, Huiles minérales, 2-isopropylthioxanthone


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Principes d'évaluation du risque chimique en sécurité alimentaire
  • D. Parent-Massin
| Article suivant Article suivant
  • Mycotoxines et sécurité alimentaire
  • D. Parent-Massin, A.S. Ficheux, P. Galtier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.