Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Urgences en pathologie orbitaire non traumatique - 08/03/08

Doi : JFO-11-2002-25-9-0181-5512-101019-ART8 

N. Ducrey,

B. Spahn

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Urgences en pathologie orbitaire non traumatique

Introduction : La pathologie orbitaire non traumatique ne nécessite que rarement une prise en charge en urgence. Pour ce travail est considérée comme urgence une affection orbitaire non traumatique ni iatrogène nécessitant une prise en charge diagnostique et si possible thérapeutique dans un délai d'une semaine au maximum.

Matériel et méthode : Les cas de pathologie orbitaire non traumatique du Service universitaire d'ophtalmologie de Lausanne et de la consultation d'un des auteurs (N.D.) au cours des 35 dernières années ont été collectés et étudiés en fonction de leur degré d'urgence ; il s'agit de 77 patients, 28 femmes et 49 hommes avec une répartition d'âge comprise entre la naissance et 85 ans.

Résultats : Les inflammations idiopathiques de l'orbite (pseudo-tumeurs) sont la cause la plus fréquente des demandes de consultations en urgence, suivies des affections rhinologiques avec répercussions orbitaires (sinusites extériorisées ou mucocèles). Viennent ensuite les orbitopathies dysthyroïdiennes, les hémorragies dans les lymphangiomes et les varices, les rhabdomyosarcomes et les dacryoadénites aiguës. Une exophtalmie rapidement progressive, des troubles oculomoteurs et des douleurs sont les signes d'alarme les plus fréquents. Une fois le diagnostic posé, un traitement chirurgical ou médicamenteux est le plus souvent proposé.

Conclusion : Bien que rares, les urgences en pathologie orbitaire présentent un défi pour l'ophtalmologue généraliste. Une attitude adéquate permet souvent de diminuer la morbidité et parfois la mortalité liées à l'affection en cause. L'envoi vers un centre spécialisé est en général nécessaire.

Abstract

Emergencies in nontraumatic orbital diseases

Introduction: Nontraumatic orbital diseases only exceptionally require emergency treatment. In this paper an emergency is considered when the diagnosis and/or treatment must be done within a maximal period of 1 week.

Materials and methods: All patients with nontraumatic orbital diseases from the Department of Ophthalmology of the University of Lausanne and from the office of one of the authors (N.D.) over the last 35 years were studied, in view of their degree of emergency. Data from 77 patients (28 females and 49 males), aged from birth to 85 years, were collected.

Results: Idiopathic inflammations of the orbit (pseudotumors) were the most frequent diagnoses seen as an emergency, followed by rhinological diseases with orbital consequences (exteriorized sinusitis or mucoceles), dysthyroid orbital pathologies, bleeding in lymphangiomas and varices, rhabdomyosarcoma, and acute dacryoadenitis. Fast progressive proptosis, oculomotor disorders, and pain are the most frequent alarm signals. After the diagnostic procedure, a surgical or medical treatment is frequently proposed.

Conclusion: Although rare, emergencies in orbital diseases are a challenge for the general ophthalmologist. The morbidity and sometimes the mortality due to these diseases are often reduced by proper management. Patients generally have to be referred to a specialized unit.


Mots clés : Urgences , orbite , affections non traumatiques orbitaires

Keywords: Emergency , orbit , nontraumatic orbital diseases


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 9

P. 927-930 - novembre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en compte du potentiel ténotoxique des fluoroquinolones dans le choix d'une antibioprophylaxie chirurgicale en ophtalmologie
| Article suivant Article suivant
  • Lymphome primitif non-hodgkinien du sac lacrymal

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.