Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Correction du vice de réfraction par lentilles de contact chez l'enfant amblyope atteint de myopie forte unilatérale - 08/03/08

Doi : JFO-05-2003-26-5-0181-5512-101019-ART7 

F. Gianoli [1],

G. Klainguti [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Correction du vice de réfraction par lentilles de contact chez l'enfant amblyope atteint de myopie forte unilatérale

L'amblyopie persistante sur myopie forte unilatérale (anisométropie supérieure ou égale à – 3,5 dioptries) est due à un défaut de dépistage précoce ou à une erreur de stratégie thérapeutique. Pour prévenir cette deuxième cause, nous nous sommes intéressés aux avantages et aux inconvénients de la correction optique par lentilles de contact. Après traitement, nous avons obtenu une nette amélioration de l'acuité visuelle de l'oeil amblyope. Les patients exophoriques ou exotropiques ont tous récupéré une vision binoculaire ou une union binoculaire ainsi que la majorité (3/4) des patients microesotropes. L'avantage de ce traitement est qu'il est permanent, esthétique et bien accepté par les parents.

Abstract

Use of contact lenses for correction of amblyopia in high unilateral myopia in children

Persistent amblyopia in high unilateral myopia (anisometropia higher than or equal to – 3.5 diopters) has different causes: missed early diagnosis or therapeutic strategy error. With the intention of preventing the latter, we investigated the use of contact lenses. With occlusion treatment, we obtained substantial improvement of visual acuity of the amblyopic eye. Exophoric and exotropic patients retained all binocular vision and binocular union, as did most (3/4) of the microesotropic patients. This treatment has the advantages of being permanent, esthetic, and well accepted by parents.


Mots clés : Amblyopie , myopie unilatérale , thérapie

Keywords: Amblyopia , unilateral myopia , treatment


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 5

P. 485-488 - mai 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ostéome épibulbaire : à propos de 2 cas
  • S. Trojet, H. Kamoun, M.A. El Afrit, H. Mazlout, O. Khayat, I. Loukil, M. Ben Ayed, A. Kraiem
| Article suivant Article suivant
  • Vasculopathie choroïdienne polypoïdale idiopathique associée à une occlusion de la veine centrale de la rétine
  • J.-M. Katsimpris, I. K. Petropoulos, N.-M. Pharmakakis, C.-J. Pournaras

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.