Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Optimisation du contrôle microbiologique des milieux d'organoculture des greffons cornéens - 08/03/08

Doi : JFO-10-2003-26-8-0181-5512-101019-ART2 

G. Thuret [1, 2 et 3],

A. Carricajo [2],

C. Chiquet [1],

A.C. Vautrin [2],

M. Boureille [2],

S. Acquart [3],

G. Aubert [2],

J. Maugery [1],

P. Gain [1, 2 et 3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Optimisation du contrôle microbiologique des milieux d'organoculture des greffons cornéens

But : Comparer l'efficacité et la rapidité de l'utilisation de flacons à hémoculture, avec les méthodes microbiologiques conventionnelles, dans le contrôle de stérilité des milieux d'organoculture des greffons cornéens.

Matériels et méthodes : Deux études complémentaires ont été réalisées. Etude expérimentale : des milieux d'organoculture standards ont été volontairement contaminés par 4 inocula croissants de 14 bactéries et 3 champignons. L'activité bactéricide du milieu d'organoculture a été évaluée après 48 heures d'incubation à 31 °C. Etude observationnelle : 357 échantillons de milieux d'organoculture ont été recueillis dans notre banque de cornée sur une durée un an. Pour les 2 études, les milieux étaient inoculés dans 3 flacons à hémoculture (aérobie, anaérobie, fungique) placés dans un automate à détection automatique toutes les 10 minutes, et dans 3 bouillons microbiologiques conventionnels servant de contrôle. Les modifications de couleur du milieu d'organoculture et la croissance des microorganismes sur les bouillons conventionnels étaient notées quotidiennement. Pour les 3 techniques, les échantillons étaient observés expérimentalement pendant 14 jours. La sensibilité et la rapidité de détection des contaminations étaient comparées entre les 3 méthodes : flacons à hémoculture, méthode conventionnelle et inspection visuelle de la couleur du milieu.

Résultats : Étude expérimentale : le milieu d'organoculture a éradiqué cinq bactéries : S.pneumoniae, B. catarrhalis, E. coli, P. acnes et H. influenzae . Pour les autres microorganismes ( S. aureus méthicilline-résistant , S. aureus méthicilline-sensible , S. epidermidis , S. haemolyticus, P. aeruginosa , A. baumannii, B. subtilis, K. pneumoniae, E. faecalis , C. albicans, C. kruzei, A. fumigatus), les flacons à hémoculture, la méthode conventionnelle et l'inspection visuelle ont détecté la contamination dans respectivement 100, 76,5, et 70 % des cas. Le temps moyen de détection par les flacons à hémocultures était de 15,1 heures (écart type 13,8, extrêmes 2-52). En cas de détection conjointe par les flacons à hémoculture et la méthode conventionnelle, les flacons à hémoculture étaient toujours plus rapides avec respectivement 95,5 versus 65,2 % de détection en 24 heures ou moins (p = 0,022). Etude observationnelle : le taux de contamination était de 8 % (29/357). Le gain de sensibilité des flacons à hémoculture était de 25 % par rapport à la méthode conventionnelle. Cinq bactéries (3 Staph. coag. nég., 1 E. faecalis , 1 P. paucimobilis ) ont été détectées uniquement par les flacons à hémoculture. Les flacons à hémoculture étaient, là encore, toujours plus rapides avec respectivement 66,6 versus 26,6 % de détection en 24 heures ou moins (p = 0,028).

Conclusions : Les flacons à hémoculture détectent plus efficacement et plus rapidement la contamination des milieux d'organoculture que les méthodes microbiologiques conventionnelles. Ils permettent de réduire la période de quarantaine des greffons cornéens avec un niveau de sécurisation au moins aussi élevé. Leur usage devrait en conséquence être recommandé dans les bonnes pratiques de conservation au sein des banques de cornées.

Abstract

Optimizing microbiological controls of corneal organ culture media

Background/aims: To compare the efficiency of an automated method using blood bottles with conventional microbiological tests for controlling sterility in cornea organ culture media.

Methods: Two complementary studies were conducted. Experimental study: standard organ culture media were contaminated with four different inocula of 14 bacteria and 3 fungi. The bactericidal activity of organ culture media were evaluated after 48 hours of incubation at 31C. Observational study: 357 samples of organ culture media were collected over 1 year in our cornea bank. For both studies, media were inoculated in three blood bottles (aerobic, anaerobic, fungal) placed in an automat with automated detection every 10 minutes, and in three conventional microbiological media as a control. Changes in organ culture medium color and growth on conventional broth were checked daily by visual inspection. All samples were observed experimentally for 14 days. The sensitivity and rapidity of contamination detection were compared across the three methods: blood bottles, conventional method, and visual inspection of medium color.

Results: Experimental study: organ culture medium eradicated five bacteria: S. pneumoniae, B. catarrhalis, E. coli, P. acnes and H. influenzae . For the others, (Methicillin-resistant S. aureus, Methicillin-sensitive S. aureus, S. epidermidis , S. haemolyticus, P. aeruginosa , A. baumannii, B. subtilis, K. pneumoniae, E. faecalis , C. albicans, C. kruzei, A. fumigatus) the blood bottle method, the conventional microbiological method, and the visual inspection detected microbiological growth respectively in 100%, 76.5%, and 70% of cases. Mean detection time using blood bottles was 15.1 hours (standard deviation, 13.8; range, 2-52). In cases of detection by the blood-bottle method and the conventional method, the former was always faster: 95.5% versus 65.2% detection within 24 hours ( p =0.022). Observational study: the global contamination rate was 8% (29/357 analysis). The gain in sensitivity with blood bottles was 25% compared with the conventional method. Five bacteria (three coag. neg Staphylococcus , one E. faecalis , one P. paucimobilis ) were detected only by the blood bottles. In addition, these were always detected more quickly with, respectively, 66.6% versus 26.6% detection with 24 hours ( p =0.028).

Conclusions: Blood bottles detect contaminations of cornea organ culture media more efficiently and faster than conventional microbiological methods. They make it possible to reduce the quarantine period with an equally high security level. Consequently, they should be recommended in cornea preservation guidelines.


Mots clés : Organoculture , cornée , microbiologie , flacon à hémoculture , humain

Keywords: Organ culture , cornea , microbiology , blood bottle , human


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 8

P. 792-800 - octobre 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Épithélium conjonctival et glaucome : analyse par cytofluorimétrie en flux de l'expression des marqueurs inflammatoires HLA-DR, IL-6 et IL-8 chez les patients traités
  • L. Bensoussan, C. Blondin, C. Baudouin, P. Hamard, G. Sabeh Afaki, C. Creuzot-Garcher, J.-M. Warnet, F. Brignole
| Article suivant Article suivant
  • La chirurgie de la cataracte de l'adulte en Aquitaine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.