Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les greffes de membrane amniotique et de cellules souches limbiques dans la prise en charge des brûlures cornéennes - 08/03/08

Doi : JFO-12-2004-27-10-0181-5512-101019-ART18 

M. Muraine

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les greffes de membrane amniotique et de cellules souches limbiques dans la prise en charge des brûlures cornéennes

L’évolution des brûlures oculaires graves est caractérisée par une destruction progressive de la surface oculaire aboutissant en 4 à 6 semaines au tableau classique de déficit en cellules souches limbiques avec pannus cornéens conjonctivo-vasculaire. La mise en place précoce (au cours de la première semaine) d’une membrane amniotique a permis ces dernières années de révolutionner le pronostic de ces brûlures en inhibant la phase inflammatoire et la cascade de collagénases responsables de la destruction du limbe. Au stade de déficit limbique constitué, la reconstruction de la surface oculaire nécessite la réalisation d’une technique de greffe de cellules souches limbiques (autogreffe, allogreffe ou expansion cellulaire de cellules souches). À un stade tardif, la greffe de membrane amniotique peut néanmoins s’avérer utile en améliorant l’environnement stromal des cellules souches greffées ou lors de la chirurgie des symblépharons associés.

Abstract

Amniotic-membrane and limbic stem-cell transplantation in the management of ocular burns

Severe ocular burns are potentially blinding injuries. During the first month, ocular surface destruction is caused by a vicious circle of complications that may result in the pathological state of total limbal stem-cell deficiency. Amniotic membrane transplantation can be considered an early, if not immediate, surgical procedure to promote epithelialization and calm inflammation so that scarring-induced sequelae can be prevented in the chronic stage. However, when partial or total limbal stem-cell deficiency involves one or both eyes, corneal surface reconstruction relies on transplantation of autologous limbal stem cells, an allogenic source of limbal stem cells or corneal epithelial stem-cell transplantation. In this late stage, amniotic-membrane transplantation may improve prognosis of keratolimbal allograft and is useful in the treatment of symblepharons.


Mots clés : Brûlures oculaires , membrane amniotique , cellules souches , greffes limbiques

Keywords: Ocular burns , amniotic membrane , stem cells , limbal graft


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 10

P. 1179-1190 - décembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Brûlures oculaires : traitement médical
  • T. Hoang-Xuan, D. Hannouche
| Article suivant Article suivant
  • Autres thérapeutiques chirurgicales
  • C. Burillon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.