Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Calcification postopératoire des lentilles intraoculaires acryliques hydrophiles : aspects cliniques et pathologiques - 08/03/08

Doi : JFO-10-2004-27-8-0181-5512-101019-ART02 

M.S. Kocabora,

G. Engin,

G. Kaya,

C. Yilmazli,

M. Taskapili,

K. Engin

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Calcification postopératoire des lentilles intraoculaires acryliques hydrophiles : aspects cliniques et pathologiques

Objectif : Le but de cette étude est d’évaluer les particularités cliniques de 10 yeux implantés avec une lentille acrylique hydrophile calcifiée ainsi que d’analyser les 7 implants explantés.

Matériel et méthodes : Quarante-sept yeux de 40 patients ont reçu le même type d’implant dans le courant des 6 premiers mois de 2001. Dix yeux avaient une opacification de l’implant hydrophile détectée 6 à 18 mois après l’opération. Sept implants opacifiés ont été explantés et 3 implants laissés en place puisqu’ils n’occasionnaient ni baisse d’acuité visuelle ni éblouissement à la lumière. Dans 5 cas, il s’agissait de patients diabétiques. Les implants explantés ont été étudiés au microscope optique et au microscope à balayage d’électrons avec une analyse élémentaire par spectrométrie à dispersion d’énergie.

Résultats : L’examen au microscope optique a montré une surface irrégulière couverte d’une opacité gris-blanche. L’examen sous microscope à balayage d’électrons a mis en évidence plusieurs granulations déposées sur la face antérieure. La face postérieure contenait des granulations relativement plus petites et moins denses. La spectrométrie à dispersion d’énergie a détecté la présence de calcium et de phosphore. Ce résultat suggère que l’opacification de ces lentilles intraoculaires est due aux dépôts phosphocalciques sur leur surface. Sur la surface antérieure, des pics de haute intensité pour le calcium et le phosphore étaient observés, tandis que des pics de spectrométrie de faible intensité démontraient la présence de calcium et de phosphore sur la face postérieure des lentilles.

Discussion : La calcification des implants prédomine sur les surfaces restant en dehors de la zone couverte par le sac capsulaire, donc au niveau des régions en contact avec l’humeur aqueuse. Dans la moitié des cas (5/10), il s’agissait de patients diabétiques alors qu’ils ne représentaient que 18 % seulement des patients implantés. La calcification est bilatérale chez un patient diabétique. La présence du diabète dans les cas de calcification est très commune dans toutes les autres séries rapportées. Les données de cette étude font suspecter le rôle favorisant d’un facteur métabolique qui retentirait sur le milieu environnant de l’implant pendant ce processus de calcification.

Conclusion : La calcification postopératoire des lentilles acryliques hydrophiles est une complication grave dont les conditions d’apparition et la physiopathologie ne sont pas élucidées. Le chirurgien doit être très prudent dans la sélection des lentilles intraoculaires à implanter notamment chez les diabétiques.

Abstract

Calcification of hydrophilic acrylic intraocular lenses: clinical and pathological aspects

Purpose: The aim of this study was to evaluate the clinical aspects of ten eyes with calcified hydrophilic acrylic intraocular lenses and pathological data obtained from seven explanted lenses.

Material and methods: Forty-seven eyes of 40 patients received the same implant in the first 6-month period of 2001. Ten eyes showed intraocular lens opacification detected 6-18 months after the operation: seven lenses were explanted and three were left in place because they were not causing a decrease in visual acuity or glare at light. Five of ten eyes were diabetic. The explanted lenses were examined under the light microscope and the electron microscope. The elemental analysis of the lens surfaces was made by energy dispersive spectrometry.

Results: The light microscopy showed an irregular surface covered by a gray-white opacity. The electron microscopy detected multiple granulations on the front and back surfaces of the lenses including some portions of the haptics. The size and density of these granulations were smaller on the back surface. The energy dispersive spectrometry showed the presence of calcium and phosphate on both surfaces. The spikes of calcium and phosphate were smaller for the back surface of the lenses.

Discussion: Calcification was predominantly seen on the surfaces that were in contact with aqueous not covered with anterior capsule. Half (5/10) of the cases were diabetic even though 18% of all patients receiving this lens were diabetic. The presence of diabetes is very common in other series. These data suggest the role of a metabolic factor influencing the milieu of the lens in this calcification process.

Conclusion: Calcification of the hydrophilic acrylic lenses is a relatively serious complication, but the conditions leading to its appearance and the physiopathology have not yet been fully elucidated. The surgeon should be very careful in the choice of the intraocular lens to implant, and even more so if the patient is diabetic.


Mots clés : Calcification , lentille intraoculaire hydrophile , phacoémulsification , diabète

Keywords: Calcification , hydrophilic intraocular lens , phacoemulsification , diabetes


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 8

P. 871-876 - octobre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le segment antérieur de l’œil des diabétiques
  • O. Touzeau, L. Levet, V. Borderie, P. Bouchard, L. Laroche
| Article suivant Article suivant
  • Vers une réhabilitation des verres scléraux ?
  • J.-M. Laroche, F. Baëchelé, A. Delcampe, M. Drouin, M. Ortega†, T. Hoang-Xuan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.