Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Therapeutic decision in anterior scleritis: our experience at a tertiary care eye center - 08/03/08

Doi : JFO-12-2005-28-10-0181-5512-101019-200504052 

M.A. Carrasco [1],

E.J. Cohen [2],

C.J. Rapuano [2],

P.R. Laibson [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Sclérite antérieure et choix thérapeutique, notre expérience dans un centre oculaire tertiaire

Objectif : Le but de cette étude est d’évaluer les caractéristiques cliniques de 50 patients atteints de sclérite antérieure dans un centre oculaire tertiaire, et d’identifier les facteurs associés au choix d’un traitement immunosuppresseur.

Patients et méthode : Une étude rétrospective a été menée sur 50 patients atteints de sclérite antérieure admis au service de Cornée du Wills Eye Hospital. Les patients ont été classés en deux groupes : un groupe de contrôle composé de 35 patients répondant aux médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens oraux et/ou aux corticoïdes oraux et un groupe d’étude de 15 patients nécessitant un traitement additionnel avec des immunosuppresseurs. Les données démographiques, le sous-type de sclérite, la bilatéralité et les complications oculaires ont été comparés ainsi que la présence de maladies auto-immunes systémiques, l’acuité visuelle, les médicaments et les complications liées au traitement.

Résultats : Après un suivi moyen de 19,3 ± 24,9 mois, 17 patients (34 %) présentaient une maladie auto-immune systémique, la sclérite étant la première manifestation de la maladie systémique chez 10 d’entre eux (59 %). Douze patients (80 %) du groupe d’étude ont développé des complications oculaires contre 9 patients (26 %) du groupe de contrôle (P = 0,0004). L’ulcération cornéenne était plus fréquente dans le groupe d’étude (60 %) que dans celui de contrôle (11,4 %) (P = 0,0003).

Conclusion : La sclérite antérieure peut être la première manifestation des maladies auto-immunes systémiques chez un nombre élevé des patients. Les résultats de cette étude suggèrent que les patients avec complications oculaires, principalement l’ulcération de la cornée, requièrent un traitement immunosuppresseur.

Abstract

Therapeutic decision in anterior scleritis: our experience at a tertiary care eye center

Purpose: To determine the characteristics of patients with anterior scleritis at a tertiary care eye center and determine which factors in these patients were associated with the need for systemic immunosuppressive therapy.

Patients and methods: Retrospective study. Fifty patients with anterior scleritis presenting to the Cornea Service at Wills Eye Hospital from August 1996 to August 2001 were reviewed and divided into two groups. The control group included 35 patients who responded to oral non-steroid anti-inflammatory drugs (NSAIDs) and/or systemic steroids. The study group consisted of 15 patients who required additional treatment with systemic immunosuppressive agents. The influence of demographics, type of scleritis, bilateral disease, and ocular complications were analyzed. The presence of a systemic autoimmune disease, the best corrected visual acuity (BCVA), medications, and complications related to treatment were recorded. The statistical significance was evaluated by Student’s t test for independence samples and Fisher’s exact test; P≪0.05 was considered significant.

Results: After a mean follow-up of 19.3 ± 24.9 months, an associated systemic autoimmune disease was present in 17 patients (34%). Scleritis was the first manifestation of the systemic disease in 10 out of 17 patients (59%). Patients who required immunosuppressive treatment had more frequent ocular complications (80% versus 26%, P=0.0004) than did patients who responded to oral NSAIDs and/or steroids.

Conclusions: Scleritis may be the sign of presentation of a systemic autoimmune disease. The presence of ocular complications, in particular corneal involvement, may be associated with the need for systemic immunosuppressive therapy.


Mots clés : Sclérite , immunosuppressseurs , maladies des tissus conjonctifs

Keywords: Scleritis , immunosuppressive agents , connective tissue diseases


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 10

P. 1065-1069 - décembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les lymphomes malins non hodgkiniens conjonctivo-orbitaires
  • L. Benabid, B. Desablens, M. Brevet, D. Malthieu, S. Milazzo, P. Turut
| Article suivant Article suivant
  • Étude prospective de la sensibilité au contraste et des effets visuels après LASIK
  • D. Donate, P. Denis, C. Burillon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.