Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévalence et description du traitement par hypotonisants pour glaucome et hypertonie oculaire en France - 08/03/08

Doi : JFO-12-2006-29-10-0181-5512-101019-200606821 

C. Delcourt [1],

A. Bron [2],

C. Baudouin [3],

P. Denis [4],

J.-P. Nordmann [5],

J.-P. Renard [6],

J.-F. Rouland [7],

E. Sellem [8],

M. Stephan [9],

F. Levrat [10],

A. Solesse [10]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Prévalence et description du traitement par hypotonisants pour glaucome et hypertonie oculaire en France

Objectif : L’objectif de cette étude est d’estimer la prévalence du traitement par hypotonisants pour glaucome ou hypertonie intra-oculaire (HTIO) chez les sujets de 40 ans ou plus résidant en France métropolitaine, et de décrire les modalités thérapeutiques, l’observance et la qualité de vie des sujets traités.

Méthodes : Il s’agit d’une étude téléphonique réalisée sur la population générale auprès d’un échantillon représentatif de 5 726 personnes au cours de l’année 2004. Les sujets traités par hypotonisants pour glaucome ou HTIO ont été définis comme ceux déclarant utiliser des gouttes pour les yeux depuis plus d’un mois et citant au moins l’une des 52 spécialités hypotonisantes répertoriées et/ou déclarant savoir prendre ces gouttes pour un glaucome ou une hypertension oculaire. La qualité de vie était mesurée par le questionnaire GlauQOL-17.

Résultats : Au total, 237 sujets (4,1 %) correspondaient à cette définition. La prévalence augmentait avec l’âge, variant de 0,7 % chez les 40-44 ans à 10,6 % chez les plus de 80 ans. Après standardisation sur l’âge, elle était plus élevée en Ile-de-France (5,3 %), en Méditerranée (4,5 %) et dans le Sud-Ouest (4,7 %), et plus faible dans les communes rurales (3,2 %) et chez les personnes sans diplômes (2,9 %). Les bêta-bloquants (49,5 %) et les prostaglandines (37,4 %) constituaient les traitements les plus fréquents, devant les inhibiteurs de l’anhydrase carbonique (15,3 %), les sympathomimétiques (5,7 %) et les myotiques (1,3 %). L’observance n’était pas totale pour 39 % des patients (22 % de ceux ne devant instiller qu’une goutte par jour).

Discussion : Les résultats de cette étude sont concordants avec les chiffres des autorités de santé et les résultats de l’Étude Française Glaucome et Hypertonie oculaire 1 Jour. La plus faible prévalence observée dans les régions à faible densité médicale, à faible niveau socio-économique et en milieu rural suggère qu’il puisse exister un sous-diagnostic du glaucome et de l’hypertonie oculaire.

Conclusion : Sur la base de cette première étude à l’échelle nationale, on estime la prévalence en France des personnes recevant un traitement hypotonisant pour glaucome ou HTIO à environ 1,2 million. Le nombre de gouttes à instiller semble avoir un retentissement sur l’observance du traitement.

Abstract

Prevalence and description of treatment with intraocular pressure-lowering topical medications in continental France

Purpose: The first objective of the present study was to estimate the prevalence of patients treated for glaucoma or ocular hypertension (OHT) with an IOP (intraocular pressure) -lowering topical medication. Subjects were 40 years old and living in continental France. The second objective was to describe the type of therapy, compliance, and the quality of life of the subjects treated.

Methods: This study was a telephone survey conducted in a general population on a representative sample of 5726 subjects in 2004. Subjects treated for glaucoma or OHT were defined as those declaring use of eye drops for more than 1 month and mentioning one of the 52 registered IOP-lowering topical medications and/or stating that they were taking eye drops for glaucoma or OHT. Quality of life was measured using the GlauQOL-17 questionnaire.

Results: 237 subjects (4.1%) corresponded to this definition. The prevalence increased with age, from 0.7% in subjects aged 40-44 years to 10.6% in those aged 80 years or more. The age-standardized prevalence was higher in the Paris area (5.3%), the Mediterranean (4.5%), and the Southwest (4.7%), and lower in rural areas (3.2%), and in subjects with less than high school education (2.9%). Beta-blockers (49.5%) and prostaglandins (37.4%) were the most frequent treatments, followed by carbonic anhydrase inhibitors (15.3%), sympathomimetics (5.7%), and myotics (1.3%). Compliance was not total in 39% of the patients (22% of those treated with once-a-day dosage).

Discussion: The results of the present study are in line with French health authority data and with the results of the French “Glaucoma and intraocular high pressure, one day” study results. Moreover, the lower prevalence in regions with low medical density, low socioeconomic level, and rural areas, suggest that glaucoma or OHT might be underdiagnosed.

Conclusion: On the basis of this first nationwide study, it can be estimated that the prevalence of subjects treated with IOP-lowering topical medications is about 1.2 million in France. The number of daily doses appears to influence compliance.


Mots clés : Glaucome , hypertonie intra-oculaire , épidémiologie , prévalence , l’observance , qualité de vie

Keywords: Glaucoma , ocular hypertension , epidemiology , prevalence , patient compliance , quality of life


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 10

P. 1098-1106 - décembre 2006 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Evaluation of a new IOL scleral fixation technique without capsular support
  • M. Monteiro, A. Marinho, S. Borges, L. Ribeiro, C. Correia

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.