Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Expression de la molécule d’adhésion intercellulaire de type 1 au niveau de la conjonctive des patients diabétiques - 08/03/08

Doi : JFO-09-2006-29-7-0181-5512-101019-200601564 

T. Khalfaoui [1],

L. Kria [1],

R. Anane [1],

K. Erraies [1],

O. Beltaief [1],

G. Mkannez [1],

R. Zhioua [1],

S. Ben Jilani [2],

A. Ouertani Meddeb [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Expression de la molécule d’adhésion intercellulaire de type 1 au niveau de la conjonctive des patients diabétiques

But : De récents travaux ont montré l’incrimination des molécules d’adhésion dans la pathogénie de la rétinopathie diabétique. Ces molécules d’adhésion s’expriment sur diverses cellules intervenant dans divers processus inflammatoires et de néovascularisation. Le but dans cette étude est d’analyser l’expression de la molécule d’adhésion intercellulaire de type 1 (ICAM-1) dans la conjonctive des patients diabétiques sans rétinopathie et de la comparer à celle des patients non-diabétiques.

Méthodes : Quinze biopsies conjonctivales ont été prélevées chez des patients diabétiques sans rétinopathie ophtalmoscopique et angiographique. La conjonctive humaine « normale » a été prélevée chez cinq patients lors d’une cure chirurgicale de cataracte sénile. L’analyse immunohistochimique a été effectuée par la méthode d’immunoperoxydase indirecte, en utilisant un anticorps monoclonal dirigé contre ICAM-1.

Résultats : La molécule d’adhésion ICAM-1 était présente au niveau des cellules épithéliales, endothéliales vasculaires et inflammatoires. Un profil différent d’expression a été trouvé chez les patients diabétiques pour une même durée de diabète. Dans la conjonctive humaine normale, l’expression d’ICAM-1 était très faible.

Conclusion : Cette étude préliminaire montre que la molécule ICAM-1 est présente au niveau de la conjonctive des patients diabétiques sans rétinopathie clinique. Ce résultat pourrait permettre une nouvelle approche de la pathogénie de la rétinopathie diabétique.

Abstract

Expression of intercellular adhesion molecule type 1 in the conjunctiva of diabetic patients: a preliminary study

Purpose: Recent research has incriminated adhesion molecules in the pathogenesis of diabetic retinopathy. These molecules have been found to be expressed in many cells participating in inflammatory processes and neovascularization. The purpose of our investigation was to study the expression of intercellular adhesion molecule type 1 (ICAM-1) in the conjunctiva of diabetic patients without retinopathy in comparison with normal human conjunctiva.

Patients and methods: Fifteen conjunctival biopsies were obtained from diabetic patients without retinopathy. The ocular fundus examination and retinal fluorescein angiography were normal. The normal human conjunctiva were taken from five patients undergoing senile cataract surgery. Immunohistochemical analysis consisted of indirect immunoperoxidase using the monoclonal antibody ICAM-1.

Results: The adhesion molecule ICAM-1 was immunolocalized in epithelial, vascular endothelial, and inflammatory cells. The expression of this molecule was different in diabetic patients for the same duration. In the normal human conjunctiva, the expression of ICAM-1 was very low.

Conclusion: This preliminary study shows that ICAM-1 is present in the conjunctiva of diabetic patients without retinopathy and thus may add new insights into the pathogenesis of diabetic retinopathy.


Mots clés : Molécule d’adhésion intercellulaire type 1 , immunohistochimie , conjonctive , diabète , rétinopathie diabétique

Keywords: Intercellular adhesion molecule-1 , immunohistochemistry , conjunctiva , diabetes , diabetic retinopathy


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 7

P. 783-788 - septembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rôle de la cytotoxicité du milieu de transport d’implants : cas de lentilles intraoculaires conditionnées en injecteur
  • A. Staropoli, C. Baudouin, M. Dutot, G. Sultan, J.-M. Warnet, P. Rat
| Article suivant Article suivant
  • Mydriase préopératoire obtenue par insert ophtalmique versus collyres
  • T. Caruba, C. Couffon-Partant, J. Oliary, R. Tadayoni, N. Limelette, A. Gaudric

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.