Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Endophtalmie tardive compliquant la chirurgie filtrante du glaucome sans adjonction d’antimétabolites - 08/03/08

Doi : JFO-03-2007-30-3-0181-5512-101019-200609550 

O. Ouhadj,

N. Degheb,

I. Chergui,

M.T. Nouri

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Endophtalmie tardive compliquant la chirurgie filtrante du glaucome sans adjonction d’antimétabolites

Introduction : Le but de cette étude est d’identifier l’incidence, les germes en cause et les résultats cliniques des yeux présentant une endophtalmie tardive après trabéculectomie sans adjonction d’antimétabolites.

Matériel et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur 613 trabéculectomies sans adjonction d’antimétabolites, consécutives pratiquées entre janvier 1994 et décembre 2003 à la clinique d’ophtalmologie du CHU Béni-Messous (Alger, Algérie).

Résultats : Sur les 613 trabéculectomies, 8 yeux ont développé une endophtalmie tardive après une période postopératoire parfaitement calme, soit une incidence de 1,3 %. Le délai d’apparition de l’endophtalmie variait entre 1 et 7 ans après la chirurgie filtrante. Des prélèvements conjonctivaux ont été faits dans tous les cas. Des prélèvements vitréens n’ont été effectués que dans 6 cas. Les cultures étaient positives dans 5 cas. Les germes identifiés étaient les suivants : Staphylococus aureus (1 cas), streptocoque alpha- hémolytique (2 cas), Haemophilus Sp (1 cas) et Pseudomonas aeruginosa (pyocyanique) (1 cas). Les résultats anatomiques et visuels étaient médiocres après traitement de l’endophtalmie. Un cas a eu une évolution très péjorative et a nécessité une énucléation.

Conclusion : Les endophtalmies tardives, bien que rares, peuvent compliquer la chirurgie filtrante du glaucome des mois, voire des années, plus tard, après une période postopératoire tout à fait calme. Les indications chirurgicales élargies du glaucome ne doivent pas faire méconnaître les complications liées à cette chirurgie.

Abstract

Late endophthalmitis complicating glaucoma filtering surgery without adjunctive antifibrotic agents

Purpose: To identify the incidence, infecting organisms, and clinical results of late endophthalmitis after trabeculectomy without antifibrotic agents.

Material and methods: The current retrospective study investigated 613 trabeculectomies without adjunctive antifibrotic agents performed between January 1994 and December 2003 in the Clinic of Ophthalmology of Beni-Messous University Hospital (Algiers, Algeria).

Results: Eight eyes presented with late endophthalmitis after an uneventful postoperative period, for an incidence of 1.3 %. The endophthalmitis occurred between 1 year and 7 years after the filtering surgery. Conjunctival swabs were taken in all cases. Vitreous swabs were taken in only six cases. There were five positive cases. The organisms identified were Staphylococcus aureus (one case), alpha hemolytic streptococci (two cases), Haemophilus sp. (one case), and Pseudomonas aeruginosa (pyocyanic) (one case). The anatomic and visual results were poor after treatment of endophthalmitis. One case deteriorated, ending in enucleation.

Conclusion: Late endophthalmitis may complicate glaucoma filtering surgery, several months or years later, after a postoperative period without incident. The surgical indications of glaucoma must take into account the complications related to this surgery.


Mots clés : Endophtalmie tardive , trabéculectomie , streptocoque , antibiothérapie , vitrectomie

Keywords: Late endophthalmitis , trabeculectomy , streptococcus , antibiotic therapy , vitrectomy


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 3

P. 250-254 - mars 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lupus érythémateux discoïde et paupière. Une série de 9 patients
  • M. Mseddi, S. Marrekchi, T.J. Meziou, D. Sellami, B. Kammoun, J. Feki, A. Zahaf, H. Turki
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge de l’hypermétropie de l’enfant
  • A. Jeddi Blouza, I. Loukil, A. Mhenni, L. Khayati, N. Mallouche, B. Zouari

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.