Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Formes frontières de l’allergie - 08/03/08

Doi : JFO-03-2007-30-3-0181-5512-101019-200607516 

C. Baudouin

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Formes frontières de l’allergie

Les allergies conjonctivales, surtout dans leurs formes les plus chroniques font appel à des mécanismes complexes qui dépassent largement le seul cadre des mastocytes et des IgE. Le film lacrymal, les paupières, l’environnement, notamment iatrogène, vont interagir et faire intervenir des acteurs cellulaires multiples. Il est indispensable de bien comprendre ces interactions, de mieux identifier les mécanismes associés et d’écarter des pathologies voisines qui peuvent aisément être prises pour des allergies. Les syndromes secs peuvent ainsi se confondre avec des conjonctivites allergiques chroniques, de même que la rosacée oculaire. Les conservateurs des collyres peuvent enfin créer à la longue des inflammations locales difficiles à différencier de l’allergie initiale.

Abstract

Neighboring forms of allergy

Chronic allergic conjunctivitis constitutes a complex ocular surface disease involving many mechanisms, extending well beyond the simple field of mast cells and IgE. Lacrimal film, the eyelids, the environment, especially iatrogenic in origin, closely interact with each other and involve many cell systems such as goblet cells, eosinophils, and lymphocytes. It is therefore imperative to reach a better understanding of the mechanisms associated and eliminate confounding pathologies that may mimic allergic conjunctivitis. Dry eye syndrome or rosacea may be very close to chronic allergic diseases, and long-term use of preservative-containing eyedrops may result in inflammatory reactions that may be very difficult to discriminate from a primarily allergic disease.


Mots clés : Allergie , conjonctivite , TH1 , TH2 , syndromes secs

Keywords: Allergy , conjunctivitis , Th1 , Th2 , dry eye syndrome


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 3

P. 306-313 - mars 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les tests de provocation conjonctivaux
  • B. Mortemousque
| Article suivant Article suivant
  • Corrélation clinico-tomographique de l’ouverture de l’angle irido-cornéen suite à une iridotomie au laser
  • C. Baeteman, F. Matonti, E. Cornand, D. Denis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.