Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Apport de l’OCT pour l’étude du glaucome néovasculaire - 08/03/08

Doi : JFO-06-2007-30-6-0181-5512-101019-200702386 

A. Bellotti,

A. Labbé,

N. Fayol,

A. El Mahtoufi,

C. Baudouin

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Apport de l’OCT pour l’étude du glaucome néovasculaire

Introduction : Le glaucome néovasculaire est une maladie chronique et cécitante. Quatre stades évolutifs ont été décrits. L’imagerie en tomographie par cohérence optique de chambre antérieure (OCT) est une nouvelle technique d’imagerie permettant de visualiser le segment antérieur. Le but de cette étude est de décrire l’aspect des différents stades du glaucome néovasculaire en OCT afin d’affiner l’examen clinique de cette pathologie.

Patients et méthodes : Les dossiers de 11 patients (9 hommes et 2 femmes) présentant un glaucome néovasculaire à différents stades ont été rétrospectivement analysés. Le glaucome néovasculaire compliquait une occlusion de la veine centrale de la rétine pour 7 patients et une rétinopathie diabétique pour 4 patients. Tous les patients ont eu un examen biomicroscopique bilatéral et une analyse en OCT. Les images obtenues en OCT ont été ensuite comparées à l’analyse biomicroscopique.

Résultats : Au premier stade, aucune modification ne pouvait être observée en OCT. Dès le deuxième stade, on trouvait un iris rectiligne, discrètement hyperréflectif secondaire à l’apparition de néovaisseaux. Au troisième stade, l’OCT mettait en évidence un angle irido-cornéen épaissi hyperréflectif pouvant comporter d’éventuelles synéchies irido-cornéennes. Au quatrième stade, l’angle irido-cornéen était fermé, associé parfois à une contraction de l’iris et à un ectropion uvéal.

Conclusion : L’OCT est une technique prometteuse pour l’analyse précise des différents stades du glaucome néovasculaire. L’OCT peut être une aide pour la prise en charge de ces patients atteints de glaucome néovasculaire.

Abstract

OCT and neovascular glaucoma

Introduction: Neovascular glaucoma is a chronic and sight-threatening disease. Four different grades have been described. Anterior chamber optical coherence tomography (OCT) is a new imaging technique allowing the visualization of the anterior segment. The purpose of our study was to describe the appearance of the different neovascular glaucoma grades with the OCT in order to refine the clinical analysis of this disease.

Patients and methods: Eleven patients (nine men and two women) with different grades of neovascular glaucoma were analyzed in this study. Neovascular glaucoma complicated central retinal vein occlusion in seven patients and diabetic retinopathy in four patients. All patients had bilateral biomicroscopical examination and OCT analysis. OCT images and clinical examination were then compared.

Results: No modifications could be observed using OCT in patients with grade 1 neovascular glaucoma. For grade 2, a slightly hyper-reflective linear iris secondary to neovascularization was observed. For grade 3, OCT images showed a thickened hyper-reflective iridocorneal angle with possible iridocorneal synechiae. For grade 4, the iridocorneal angle was closed and associated with iris contraction and uveae ectropion.

Conclusion: OCT is a new promising technique for the precise analysis of different grades of neovascular glaucoma. It certainly helps in the management of such cases.


Mots clés : OCT , glaucome néovasculaire , segment antérieur

Keywords: OCT , neovascular glaucoma , anterior segment


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 6

P. 586-591 - juin 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quels bénéfices visuels peut-on attendre d’un implant sans aberration sphérique dans la chirurgie de la cataracte ?
  • A. Denoyer, J. Halfon, S. Majzoub, P.-J. Pisella
| Article suivant Article suivant
  • Comparaison de deux techniques d’évaluation de la cyclotorsion monoculaire statique : le champ visuel central et l’ophtalmoscope laser à balayage
  • J.P. Woillez, J. Honoré, S. Defoort, J.C. Hache

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.