Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pancréatectomie médiane : résultats d'une série de 11 patients - 01/01/02

G.  de Clavière 1 ,  F.  Paye 1 ,  S.  Fteriche 1 ,  B.  Terris 2 ,  J.  Belghiti 1 ,  A.  Sauvanet 1 * *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Rapporter une nouvelle série de pancréatectomie médiane (PM), en analysant les résultats postopératoires immédiats et à distance.

Patients et méthodes : De 1990 à 1999, 11 patients (âge moyen = 53 ans, extrêmes : 28-70) - dont dix non diabétiques - ont eu une PM pour une tumeur neuroendocrine (n = 5), une tumeur intracanalaire papillaire et mucineuse (TIPMP) (n = 3), un cystadénome mucineux, une métastase d'un cancer du rein, et un nodule de pancréatite. L'intervention associait à une résection médiane plus ou moins étendue, un examen histologique extemporané, et une suture de la tranche céphalique ; la tranche corporéocaudale était anastomosée à la face postérieure de l'estomac (n = 9), ou suturée en cas d'atrophie ou de petite taille du pancréas caudal (n = 2).

Résultats : La longueur moyenne des pièces de PM a été de 7 cm (extrêmes : 4-15). Le diagnostic suspecté en préopératoire a été confirmé dix fois. Une suspicion d'adénocarcinome correspondait en réalité à un nodule de pancréatite. Aucun décès n'est survenu. Les suites ont été compliquées chez sept patients : une gastroplégie et six fistules pancréatiques (54 %), dont trois étaient associées à une collection. Deux patients ont été réopérés pour drainer une fistule. La durée médiane d'hospitalisation était de 14 jours (extrêmes : 10-21) en cas de suites simples, et de 30 jours (extrêmes : 11-90) en cas de suites compliquées. Après un suivi moyen de 43 mois (7-130), un seul patient initialement non diabétique a développé un diabète et prend des extraits pancréatiques après une résection de 15 cm pour TIPMP. Il n'y a eu aucune récidive tumorale intrapancréatique isolée.

Conclusion : La PM préserve efficacement la fonction pancréatique et est associée à un faible risque de récidive tumorale pancréatique. En revanche, elle est associée à un risque élevé de fistule pancréatique.

Mots clés  : isthme pancréatique ; fistule pancréatique ; pancréatectomie médiane.

Abstract

Aim of the study: To report a new series of medial pancreatectomy (MP), with analysis of early and long-term results.

Patients and methods: From 1990 to 1999, 11 patients (mean AGE= 53 years, extremes: 28-70) - including 10 non-diabetic - underwent MP for neuroendocrine tumor (n=5), intraductal papillary mucinous tumor (IPMT) (n=3), serous cystadenoma, metastasis from renal cell carcinoma, and focal pancreatitis. The procedure included medial resection of variable extent, frozen section, and suture of the cephalic stump. The caudal stump was either anastomosed to the posterior gastric wall (n=9), or closed when atrophic or very small (n=2).

Results: The mean length of resection was 7 cm (extremes: 4-15). The diagnosis suspected preoperatively was confirmed in 10 cases. In one patient, a suspected adenocarcinoma was actually a focal pancreatitis. No postoperative death occurred. Seven patients experienced complications: one delayed gastric emptying and 6 pancreatic fistulas (54%), including 3 associated with intra-abdominal collection. Two patients were reoperated to drain a pancreatic fistula. The mean hospital stay was 14 days (extremes: 10-21) without complications, and 30 days (extremes: 11-90) after complications. After a mean follow-up of 45 months (extremes: 7-130), only one patient initially non-diabetic experienced post-operative diabetes and needs enzyme therapy after a 15 cm-resection for IPMT. No patient developed isolated intrapancreatic recurrence.

Conclusions: MP preserves efficiently pancreatic function and is associated with a low risk of intrapancreatic recurrence. Conversely, MP is associated with an high risk of pancreatic fistula.

Mots clés  : medial pancreatectomy ; pancreatic fistula ; pancreatic neck.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 127 - N° 1

P. 48-54 - janvier 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt des exérèses digestives dans le traitement des cancers évolués de l'ovaire
  • D. Hamid, S. Rohr, J.J. Baldauf, J. Ritter, E. Kurtz, P. Dufour, P. Meyer, A. Minetti, C. Meyer
| Article suivant Article suivant
  • L'angiosarcome du sein : à propos d'un cas
  • A. Banani, H. Chaara, M.A. Melhouf, R.S. Barhmi, A. Fadli, A. Kharbach, A. Chaoui

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.