Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution des idées sur le traitement chirurgical des prolapsus génitaux - 09/03/08

Doi : JGYN-11-2004-33-7-0368-2315-101019-ART4 

Groupe TVM : P. Debodinance [1],

J. Berrocal [2],

H. Clavé [3],

M. Cosson [4],

O. Garbin [5],

B. Jacquetin [6],

C. Rosenthal [7],

D. Salet-Lizée [8],

R. Villet [8]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs. Présentation d’une technique de cure de prolapsus urogénital à l’aide d’un treillis synthétique monobloc avec comme but sa standardisation.

Matériel et méthode. Les auteurs relatent l’historique et les différentes étapes qui ont conduit à la mise en œuvre de la technique TVM (Tension free Vaginal Mesh). Pourquoi utiliser un treillis ? parce qu’avec les techniques classiques on note 20 à 30 % de récidives. Quel treillis utiliser ? Les treillis synthétiques non résorbables ont fait leur preuve en chirurgie viscérale. Un catalogue des matériaux est passé en revue avec les avantages et inconvénients de chacun et surtout est étudié le problème de la tolérance et des érosions, apanage de la voie vaginale. Le choix du groupe TVM s’est fait sur un treillis de polypropylène mono-filament, le Prolène Soft, qui semble le mieux adapté à cette chirurgie du prolapsus par la voie transvaginale. La prothèse est décrite ainsi que la justification de sa forme. Les principes et la description sont minutieusement détaillés au niveau de chaque temps opératoire.

Résultats. La revue de la littérature est assez pauvre et cette dernière manque cruellement d’études sérieuses sur la validation des matériaux et des techniques utilisés. Après une première phase de mise au point de la technique et de sa faisabilité sur environ 300 interventions, les auteurs ont débuté une étude prospective multicentrique. L’évaluation clinique de la faisabilité, des complications et de l’efficacité à douze mois, trois ans et cinq ans fera l’objet de publications régulières.

Conclusion. Fruit d’une réflexion profonde, la technique du TVM, dans la prise en charge complète du traitement chirurgical du prolapsus génital, fait appel à un matériel synthétique dont le choix a été fait après plusieurs tests. Cette technique est réalisable par tout chirurgien après une courte phase d’apprentissage.

Abstract

Changing attitudes on the surgical treatment of urogenital prolapse: birth of the tension-free vaginal mesh.

Objectives. To describe, in view of the new standardization, the technique for urogenital prolapse repair using a one-piece synthetic mesh.

Materials and methods. The history and development steps through which the Tension free Vaginal Mesh (TVM) technique emerged are described. The use of a mesh was prompted by the 20-30% recurrence rate associated with conventional repair techniques. Selection of the type of mesh is discussed. Non-absorbable synthetic meshes have shown their usefulness in visceral surgery. A list of materials along with their respective advantages and inconveniences is reviewed and particular emphasis is put on both the tolerance and erosion issues, the latter being specific to the vaginal route. The TVM Group selected a one-thread polypropylene mesh, Prolene Soft®, which seemed the most appropriate for the transvaginal approach of prolapse surgical repair. The prosthesis and its design rationale are described. Full details are given on the consecutive intervention steps and underlying concepts.

Results. The relevant literature is scarce and there is a lack of methodologically sound studies validating the materials and techniques used. After completion of a first step of technique refinement and feasibility assessment involving about 300 surgical interventions, the authors initiated a prospective multicenter study. Clinical outcome assessments using feasibility, complications, and efficacy endpoints will be published after twelve months, three years, and five years of follow-up.

Conclusion. Fruitful reasoning led to the development of the TVM technique of complete surgical repair of genital prolapse, which uses a synthetic materiel carefully selected after several tests. All surgeons can apply this technique after a short training period.


Mots clés : Prolapsus génital , Technique opératoire , Voie vaginale , Treillis

Keywords: Pelvic organ prolapse , Operative technique , Vaginal route , Mesh


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 7

P. 577-588 - novembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dialogue materno-fœtal et implantation embryonnaire humaine : des concepts qui évoluent
  • N. Lédée-Bataille
| Article suivant Article suivant
  • Sarcomes primitifs du sein
  • Y. Malard, C. Tunon de Lara, G. MacGrogan, E. Bussières, A. Avril, V. Picot, B. Bui, J.-M. Coindre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.