Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Contraception des adolescentes - 15/11/17

[802-A-45]  - Doi : 10.1016/S0246-1064(17)72922-2 
L. Duranteau  : Praticien hospitalier
 Unité fonctionnelle de gynécologie adolescente et jeune adulte, Pôle femme-adolescent-mère-enfant, Hôpitaux universitaires Paris-Sud (Bicêtre), AP-HP, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin-Bicêtre cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Améliorer l'éducation et l'accès des adolescentes aux méthodes contraceptives efficaces est un enjeu de santé publique. En France, la norme contraceptive est l'utilisation du préservatif en début de sexualité puis la pilule. Malgré l'utilisation large (75 %) de la contraception lors des premiers rapports sexuels, aucun impact sur le nombre d'interruptions volontaires de grossesse chez les adolescentes n'est observé. Bien que les causes soient plurifactorielles, l'amélioration de l'accès à la contraception et de son utilisation représente l'objectif prioritaire. Les méthodes disponibles sont d'efficacité comparable mais dépendante de l'observance. La mauvaise utilisation de la contraception expliquerait les échecs non prévus de la contraception. Toutes les méthodes peuvent être proposées chez l'adolescente, y compris les dispositifs intra-utérins. Une information complète, une tolérance satisfaisante et un choix personnalisé impactent sur l'observance et l'acceptabilité de la méthode. La contraception estroprogestative requiert la recherche de facteurs de risque vasculaires avant la prescription ; elle peut être indiquée pour des effets bénéfiques en complément de l'effet contraceptif. Les autres contraceptions hormonales n'ont pas de contre-indication majeure. Les méthodes de longue durée d'action indépendante de l'observance ont montré une efficacité supérieure. Leur prescription doit s'accompagner d'une information sur la possibilité de troubles menstruels bénins, de saignements ou d'aménorrhée qui peuvent conduire à l'arrêt prématuré de la méthode. L'information sur la contraception d'urgence doit être fournie et sa prescription à l'avance proposée. L'information sur la prévention des infections sexuellement transmissibles doit s'associer à la consultation de contraception chez l'adolescente et doit promouvoir l'utilisation de la double protection. Enfin, pour favoriser l'accès à la contraception, les mesures de délivrance particulière et de gratuité doivent être connues de tous les professionnels impliqués dans l'éducation des adolescentes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Contraception adolescente, Grossesse adolescente, Contraception estroprogestative, Contraception progestative, Contraception de longue durée d'action, Implant, Dispositif intra-utérin au cuivre, Dispositif intra-utérin au lévonorgestrel, Contraception d'urgence, Infection sexuellement transmissible (IST), Préservatif


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hyperandrogénie chez l'adolescente
  • S. Catteau-Jonard, C. Proust-Richard, G. Robin, D. Dewailly
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge des victimes de violences sexuelles
  • C. Rougé-Maillart, P. Saint-Martin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.