Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Causes, conséquences et traitement de l’hypophosphorémie : une revue systématique de la littérature - 23/11/17

Doi : 10.1016/j.lpm.2017.09.002 
Maël Padelli , Cyril Leven, Mehdi Sakka, Emmanuelle Plée-Gautier, Jean-Luc Carré
 University hospital of Brest, department of biochemistry and pharmaco-toxicology, 29200 Brest, France 

Maël Padelli, University hospital of Brest, department of biochemistry and pharmaco-toxicology, 29200 Brest, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Contexte

Bien que l’hypophosphorémie soit rare dans la population générale, elle atteint deux à 3 % des patients hospitalisés et jusqu’à 28 % des patients de soins intensifs. Compte tenu du manque de connaissances sur l’impact de ce facteur, les pratiques cliniques concernant la recherche et le traitement de l’hypophosphorémie sont très hétérogènes. Pourtant, ses conséquences cliniques peuvent être graves. Mieux connaître les causes de l’hypophosphorémie, ses effets et son traitement pourrait permettre d’établir, dans les services de soins, une prise en charge documentée et homogène de ces situations.

Objectif

L’objectif était de réaliser une revue systématique des publications traitant des causes, des conséquences et du traitement de l’hypophosphorémie.

Sources documentaires (mots clés et langue)

Une recherche des articles en anglais et en français a été menée sur la base de données Medline avec les mots clés suivants : « phosphorus supplementation », « hypophosphatemia » et (« physiopathology » ou « complications »).

Résultats

Les trois mécanismes principaux pouvant être responsables d’une hypophosphorémie sont une diminution de l’absorption digestive, une augmentation de l’excrétion rénale du phosphore et une redistribution du phosphore vers le secteur intracellulaire. Une dénutrition, un trouble de l’équilibre acido-basique, le recours à une nutrition parentérale ou encore l’usage de certains médicaments sont susceptibles de provoquer ou de favoriser l’hypophosphorémie. Ces situations cliniques sont particulièrement fréquentes dans les services de soins intensifs. Les conséquences de l’hypophosphorémie peuvent être graves. Les mieux documentées sont une diminution de la contractilité cardiaque et des muscles respiratoires pouvant mener à des insuffisances cardiaques et respiratoires aiguës, des troubles du rythme cardiaque et des arrêts cardiaques. L’hypophosphorémie est fréquente au cours du sepsis. Elle pourrait être responsable d’une dysfonction leucocytaire qui pourrait favoriser la survenue d’un sepsis ou l’aggraver. Le traitement de l’hypophosphorémie est habituellement simple. La supplémentation en phosphore permet l’obtention rapide d’une phosphorémie normale et présente peu d’effets adverses lorsqu’elle est bien conduite.

Conclusion

Au cours des situations à risque, la recherche systématique d’une hypophosphorémie et son traitement pourraient limiter la survenue de conséquences graves.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Context

Although hypophosphatemia is usually very seldom, it can reach two to 3% of hospitalized patients and until 28% of intensive care unit patients. Due to the lack of knowledge, clinical practice regarding seeking or treatment of hypophosphatemia is very heterogenous. However its clinical consequences might be heavy. A better knowledge of its causes, physiopathological effects and treatment should lead to a documented and homogenous care of these patients in clinics.

Objective

The aim of our study was a systematic review of littérature, seeking for publications about causes, consequences and treatment of hypophosphatemia.

Documentary sources (keywords and language)

A research has been conducted on the Medline database by using the following keywords “phosphorus supplementation”, “hypophosphatemia” and (“physiopathology” or “complications”).

Results

Three mains mechanisms might be responsible for hypophosphatemia: a decrease in digestive absorption, a rise in kidney excretion and a transfer of phosphorus to the intracellular compartment. Denutrition, acid base balance troubles, parenteral nutrition or several drugs are capable of provoking or favouring hypophosphatemia. All these situations are frequently encountered in intensive care unit. Consequences of hypophosphatemia might be serious. Best studied and documented are cardiac and respiratory muscle contractility decrease, sometimes leading to acute cardiac and respiratory failure, cardiac rhythm troubles and cardiac arrest. Hypophosphatemia is frequent during sepsis. It could be responsible for leucocyte dysfunction that might favour or increase sepsis. The treatment of hypophosphatemia is usually simple through a supplementation that quickly restores a regular concentration, with few adverse effects when regularly used.

Conclusion

During at-risk situations, the systematic search for hypophosphatemia and its treatment may limit the occurrence of serious consequences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 46 - N° 11

P. 987-999 - novembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Qualité de vie liée à la santé des conjoints de patients âgés souffrant d’un épisode dépressif
  • Isabelle Jalenques, Marion Cleret, Barbara Richard, Fabien Rondepierre, Candy Auclair
| Article suivant Article suivant
  • Known, new and emerging risk factors of hepatocellular carcinoma (review)
  • Dorra Trad, Norsaf Bibani, Meriam Sabbah, Hela Elloumi, Dalila Gargouri, Asma Ouakaa, Jamel Kharrat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.