Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les interventions basées sur la pleine conscience dans le trouble obsessionnel compulsif : mécanismes d’action et présentation d’une étude pilote - 08/12/17

Doi : 10.1016/j.encep.2016.10.004 
M. Gasnier a, , A. Pelissolo b, G. Bondolfi c, S. Pelissolo d, M. Tomba d, L. Mallet e, f, K. N’diaye f
a Centre hospitalier Sainte-Anne, service hospitalo-universitaire, 1, rue Cabanis, 75014 Paris, France 
b IMRB Inserm U955, fondation, service de psychiatrie sectorisée et DHU PePsy, hôpitaux, universitaires Henri-Mondor, AP–HP, université Paris-Est Créteil, FondaMental, 94000 Créteil, France 
c Service de psychiatrie de liaison et d’intervention de crise, hôpitaux universitaires de Genève, université de Genève, 1205 Genève, Suisse 
d Institut des émotions et des thérapies comportementales et cognitives, 46, rue Trousseau, 75011 Paris, France 
e Service de neurochirurgie, pôle de psychiatrie et d’addictologie, Personalized Neurology & Psychiatry University Department, hôpitaux universitaires Henri-Mondor, Albert-Chenevier, Créteil, France 
f Inserm U 1127, CNRS UMR 7225, Team Behavior, Emotion, and Basal Ganglia, institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), université Pierre-et-Marie-Curie (UPMC), Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Le trouble obsessionnel compulsif (TOC) est une pathologie fréquente, potentiellement sévère, entraînant un handicap important pour le patient et représentant un fardeau pour son entourage. Malgré les traitements actuels, une part importante des patients est confrontée à des résistances, motivant la recherche de thérapeutiques nouvelles. Les interventions basées sur la pleine conscience (PC) (en anglais, mindfulness-based interventions) sont une approche thérapeutique récemment développée avec succès dans certaines pathologies psychiatriques. La Mindfulness-based cognitive therapy (MBCT) a ainsi démontré une efficacité dans la prévention de la rechute dans les dépressions unipolaires. Son action est sous-tendue par la correction des troubles attentionnels, de la régulation émotionnelle et des fonctions exécutives pouvant se retrouver aussi bien dans le TOC que dans la dépression. Nous présentons ici une revue de la littérature sur l’application des interventions basées sur la PC dans le TOC, et formulons des hypothèses sur leur mécanisme d’action dans cette pathologie, en nous basant sur les modèles cognitifs du TOC. Nous présentons également une étude pilote visant à évaluer la faisabilité d’un protocole d’étude de l’efficacité des interventions basées sur la PC dans le TOC, dont nous exposons les résultats qualitatifs. Enfin, nous proposons pour les futures évaluations de ce type de psychothérapie dans le TOC un modèle de traitement dans lequel l’approche mindfulness pourrait compléter la thérapie par exposition et prévention de la réponse dans le traitement du TOC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Obsessive-compulsive disorder (OCD) is a frequent and severe disease, potentially inducing a major impairment for the patient and burden for their family. Recent research in psychiatry and neuroscience have led to better comprehension of the disease's mechanisms and helped to improve its treatment. However, a large proportion of patients have refractory symptoms, including for traditional cognitive and behavioral therapy by exposure and response prevention (ERP), leading clinicians to look for new treatments. Mindfulness-based interventions (MBI) are a new type of approach, initially based on Buddhist meditation, which aims to provide better consciousness of the present moment. It has been successfully developed in some psychiatric diseases and other general medical conditions such as chronic pain. The two main programs using mindfulness meditation, Mindfulness-based stress reduction (MBSR) and Mindfulness-based cognitive therapy (MBCT), have shown effectiveness for the reduction of depressive and anxiety symptoms and relapses of depressive episodes in unipolar depression. It has no side effects and is well tolerated by patients. Its action relies on the specific correction of cognitive deficits in attention, emotion regulation and executive functions which are shared by OCD, GAD and depression. For OCD, we make the hypothesis that Mindfulness-Based Interventions could reduce the cognitive bias specifically existing in this pathology, such as dysfunctional beliefs, and therefore improve the symptoms. This article first reviews the existing literature on clinical trials involving Mindfulness-Based Interventions in OCD which comprises a small number of clinical studies based on very different types of protocols. At this time, and due to the lack of gold-standard studies with a large number of patients, no proof of the efficiency of mindfulness-based interventions in OCD has been shown. In a second section, following our hypothesis on the mechanisms of specific and non-specific action of this therapy in OCD, we propose a cognitive model of mindfulness-based therapy action in OCD involving the correction of OCD's cognitive bias. In this model, mindfulness-based therapy is supposed to treat specifically the cognitive aspects of the disease, while ERP is focused on its behavioral part. Then we present a clinical study aiming to prove the feasibility and the interest of the use of mindfulness in OCD, carried out in two different clinical centers. One of them used MBCT while the second used MBSR. Its results show the feasibility of mindfulness-based therapy in OCD patients and tend to prove that it could be more effective in young patients suffering from less severe forms of OCD. In parallel, attention tests and fMRI scans were done at the beginning and at the end of the therapy. Their results will be published separately. We also discuss the putative role of a specific form of MBCT adapted for OCD, specifically for its benefits in psychoeducation, which could reduce the dysfunctional beliefs present in OCD patients. Finally, we propose a therapeutic strategy in which the MBCT could complement the classical ERP therapy, as a “maintenance” treatment, aiming to extend the relapse of OCD symptoms. This article is a step further in the use of mindfulness-based therapy for OCD which could be added to the existing treatments reducing the patient's symptoms and improving their quality of life.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Trouble obsessionnel compulsif, Mindfulness, Thérapie cognitive et comportementale, Étude pilote

Keywords : Obsessive-compulsive disorder, Mindfulness, Cognitive and Behavioral Therapy, Pilot study


Plan


© 2016  L'Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 6

P. 594-599 - décembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Peut-on faire une TCC sans thérapeute ? Composantes actives des TCC informatisées pour la dépression
  • G. Iakimova, S. Dimitrova, T. Burté
| Article suivant Article suivant
  • Repérage et évaluation de la polydipsie primaire chez un patient présentant un trouble addictif : proposition d’un algorithme diagnostique et d’un outil de dépistage à partir d’un cas clinique
  • A. Bourla, C. Gheorghiev

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.