Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Predictive value of very low frequency at spectral analysis among patients with unexplained syncope assessed by head-up tilt testing - 21/02/18

Valeur prédictive de l’analyse spectrale à très basse fréquence parmi les patients ayant une syncope de cause inexpliquée évaluée par test d’inclinaison (Tilt test)

Doi : 10.1016/j.acvd.2017.04.006 
Michela Anna Pia Ciliberti a, 1, Francesco Santoro b, 1, Luigi Flavio Massimiliano Di Martino b, Antonio Cosimo Rinaldi b, Giuseppe Salvemini b, Francesco Cipriani b, Antonio Ivano Triggiani a, Fiorenzo Moscatelli a, c, Anna Valenzano a, Matteo Di Biase b, Natale Daniele Brunetti b, , Giuseppe Cibelli a
a Department of Clinical and Experimental Medicine, University of Foggia, 71122 Foggia, Italy 
b Department of Medical & Surgical Sciences, University of Foggia, viale Pinto 1, 71122 Foggia, Italy 
c Department of Motor, Human and Health Sciences, University of Rome “Foro Italico”, 00197 Rome, Italy 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

The role of heart rate variability (HRV) in the prediction of vasovagal syncope during head-up tilt testing (HUTt) is unclear.

Aim

To evaluate the ability of the spectral components of HRV at rest to predict vasovagal syncope among patients with unexplained syncope referred for HUTt.

Methods

Twenty-six consecutive patients with unexplained syncope were enrolled in the study. All patients underwent HRV evaluation at rest (very low frequency [VLF], low frequency [LF], high frequency [HF] and LF/HF ratio) and during HUTt. HUTt was performed using the Westminster protocol. Continuous electrocardiogram and blood pressure monitoring were performed throughout the test.

Results

Eight (31%) patients developed syncope during HUTt. There were no baseline differences in terms of clinical features and HRV variables among patients who developed syncope and those who did not, except for VLF (2421 vs 896ms2; P<0.001). In the multivariable logistic regression analysis, including age and sex, VLF was the only independent variable associated with syncope during HUTt (odds ratio 1.002, 95% confidence interval 1.0003–1.0032; P=0.02). The area under the curve at rest was 0.889 for VLF, 0.674 for HF and 0.611 for LF. A value of VLF>2048ms2 was the optimal cut-off to predict syncope during HUTt (sensitivity 87.5%, specificity 72.2%).

Conclusions

VLF at rest predicted the incidence of syncope during HUTt. Further studies are warranted to confirm these preliminary data.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Le but de cette étude était d’évaluer le rôle des composantes spectrales de la variabilité de la fréquence cardiaque au repos chez des patients ayant une syncope de cause inexpliquée adressés pour un test d’inclinaison (Tilt test).

Méthode

Vingt-six patients consécutifs ayant une syncope inexpliquée ont été inclus dans l’étude. Tous les patients ont bénéficié d’une étude de la variabilité de la fréquence cardiaque au repos, à très basse fréquence, à très haute fréquence, avec également détermination du rapport, ainsi que la réalisation systématique d’un Tilt test. Le Tilt test a été réalisé en utilisant le protocole de Westminster. Tout au long du test, un enregistrement continu de l’électrocardiogramme et de la pression artérielle a été réalisé.

Résultats

Huit patients (31 %) ont présenté une syncope pendant le Tilt test. Il n’y avait pas de différence dans les caractéristiques cliniques de base ainsi que les paramètres de variabilité de la fréquence cardiaque parmi les patients qui ont présenté une syncope comparativement aux autres, en dehors de l’analyse spectrale à très faible fréquence (2421ms2 versus 895ms2, p<0,001). Dans la régression logistique multivariée incluant l’âge et le genre, seule l’analyse spectrale à très basse fréquence était indépendamment associée à la survenue d’une syncope lors du Tilt test (odds ratio 1,002, IC 95 % 1,003–1,0032, p=0,02). La surface sous la courbe ROC pour l’analyse spectrale à très basse fréquence au repos était de 0,889, 0,674 pour la haute fréquence et 0,611 pour la basse fréquence. Une valeur de l’analyse spectrale à très basse fréquence>2048ms2 constituait la valeur seuil optimale pour prédire la survenue d’une syncope pendant le Tilt test (sensibilité 87,5 %, spécificité 72,2 %).

Conclusion

L’analyse spectrale à très basse fréquence au repos pourrait prédire la survenue d’une syncope survenant lors d’un Tilt test. D’autres études complémentaires sont nécessaires pour confirmer ces données préliminaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Syncope, Vasovagal syncope, Tilt test, Head-up test, Heart rate variability, Very low frequency

Mots clés : Syncope, Syncope vasovagale, Test d’inclinaison (Tilt test), Variabilité de la fréquence cardiaque, Analyse spectrale à très faible fréquence

Abbreviations : 3D, HF, HRV, HUTt, LF, ROC, VLF


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 111 - N° 2

P. 95-100 - février 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dosing issues with non-vitamin K antagonist oral anticoagulants for the treatment of non-valvular atrial fibrillation: Why we should not underdose our patients
  • Jean-Guillaume Dillinger, Boris Aleil, Saida Cheggour, Ygal Benhamou, Yannick Béjot, Sylvestre Marechaux, Aurelien Delluc, Laurent Bertoletti, Nicolas Lellouche
| Article suivant Article suivant
  • Prognostic impact of prepercutaneous coronary intervention TIMI flow in patients with ST-segment and non-ST-segment elevation myocardial infarction: Results from the FAST-MI 2010 registry
  • Clotilde Bailleul, Nadia Aissaoui, Guillaume Cayla, Jean-Guillaume Dillinger, Bernard Jouve, François Schiele, Jean Ferrières, Tabassome Simon, Nicolas Danchin, Etienne Puymirat, FAST-MI investigators

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.