Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La tuberculose pseudotumorale, un diagnostic difficile - 24/04/18

Tuberculous pseudotumour, a challenging diagnosis

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.03.038 
H. Snene a, , A. Ben Mansour b, S. Toujani b, N. Ben Salah a, M. Mjid b, Y. Ouahchi b, N. Mehiri a, M. Beji b, J. Cherif b, B. Louzir a
a Université de Tunis El Manar, faculté de Médecine de Tunis, CHU Mongi Slim, service de pneumologie allergologie (unité de recherche 12SP06), La Marsa, Tunisie 
b Université de Tunis El Manar, faculté de médecine de Tunis, CHU La Rabta, service de pneumologie allergologie (unité de recherche 12SP06), Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant. Ain Zaghouan, résidence Ahlem, Bloc B appartement 32, 2036 Ariana, Tunis, Tunisie.Ain Zaghouan, résidence Ahlem, Bloc B appartement 32, 2036 Ariana, Tunis, Tunisie.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La tuberculose dans sa forme pseudotumorale est une entité rare. Quelle que soit sa localisation, elle peut simuler une néoplasie par sa présentation radiologique et/ou endoscopique. À travers ce travail, nous cherchons à mettre en exergue les difficultés diagnostiques de cette pathologie.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective menée sur les dossiers de patients hospitalisés de 2003 à 2016, au service de pneumologie de l’hôpital La Rabta, pour tuberculose pseudotumorale thoracique.

Résultats

Dix-sept patients ont été colligés. L’âge médian était de 41 ans. La symptomatologie était dominée par la toux et le fléchissement de l’état général. Toutes les explorations radiologiques étaient pathologiques dont 10 cas de lésions suspectes. La fibroscopie bronchique avait montré des anomalies endobronchiques dans 11 cas. Le délai diagnostique global médian était de 97jours. Le diagnostic a été confirmé bactériologiquement dans cinq cas, histologiquement dans 14 cas et a été retenu sur des éléments de présomption dans un cas. L’évolution était favorable : 13 patients déclarés guéris et quatre patients sont en cours de traitement.

Conclusion

Le diagnostic positif de tuberculose pseudotumorale thoracique est difficile. Les prélèvements bactériologiques sont souvent négatifs. Ces difficultés sont à l’origine d’un important retard diagnostique et thérapeutique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The pseudotumorous form of tuberculosis is a rare entity. Whatever its location, it can simulate neoplasia by its radiological and/or endoscopic appearances. We highlight the diagnostic difficulties associated with this type of presentation.

Methods

We performed a retrospective study of inpatient records from 2003 to 2016 in the pneumology department of La Rabta Hospital to identify cases of thoracic tuberculous pseudo-tumor.

Results

Seventeen patients were identified. The median age was 41 years and their symptomatology was dominated by cough and general debility. All had abnormal radiology with 10 cases of suspect lesions. Fibre-optic bronchoscopy revealed endobronchial abnormalities in 11 cases. The median overall diagnostic delay was 97 days. The diagnosis was confirmed bacteriologically in five cases, histologically in 14 cases and based on clinical presumption in one case. The progression was favourable: 13 patients have been declared cured and four patients are still undergoing treatment.

Conclusion

Making a positive diagnosis of thoracic tuberculous pseudotumour can be difficult, as bacteriological samples are often negative. This can lead to a significant delay in diagnosis and treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Endoscopie, Histologie, Radiologie, Tumeur, Tuberculose

Keywords : Endoscopy, Histology, Radiology, Tumour, Tuberculosis


Plan


© 2017  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 3

P. 295-304 - mars 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Asthme et caractéristiques socioprofessionnelles en France en 2012
  • S. Riviere, M.-C. Delmas, Y. Iwatsubo
| Article suivant Article suivant
  • Échobronchoscopie avec ponction transbronchique à l’aiguille : évaluation des pratiques
  • D. Basille, C. Hybiak, C. Dayen, B. Toublanc, Y. Douadi, G. Francois, I. Rault, C. Andrejak, P. Berna, V. Jounieaux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.