Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pulmonary dysfunction and development of different cardiovascular outcomes in the general population - 09/05/18

Le dysfonctionnement pulmonaire et le développement de différentes maladies cardiovasculaires dans la population générale

Doi : 10.1016/j.acvd.2017.07.001 
Inken Padberg a, , Alice Schneider a, Ulrike Grittner a, b, Manuel C. Olma a, Thomas Liman a, Bob Siegerink a,
a Research group, Clinical Epidemiology and Health Services in Stroke, Center for Stroke Research, Charité-Universitätsmedizin Berlin, Charitèplatz 1, 10117, Berlin, Germany 
b Department of Biostatistics and Clinical Epidemiology, Charité-Universitätsmedizin Berlin, Berlin, Germany 

Corresponding authors.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Pulmonary dysfunction and cardiovascular disease are major causes of impaired health status in later life, and co-development of these diseases has been reported.

Aim

To better understand the pathobiology involved in the co-development of these diseases.

Methods

We investigated the impact of pulmonary dysfunction on the development of cardiovascular disease among people aged50 years in the English longitudinal study of ageing (ELSA). Hazard ratios were estimated by Cox proportional hazards regression models, with and without a time-dependent update of exposure and confounders. Pulmonary function was divided into three categories, with the least affected category as the reference.

Results

People with pulmonary dysfunction were at higher risk of developing cardiovascular disease than those with normal pulmonary function: the hazard ratio for pulmonary dysfunction versus healthy in the time-dependent crude analysis of model 1, adjusted for age, body mass index, sex, angina pectoris and heart arrhythmia, was 1.49 (95% confidence interval 1.2–1.9). The effect varied with the precise definition of pulmonary dysfunction and the subtype of the cardiovascular disease, and decreased after correction for some additional confounders but not after correction for inflammatory biomarkers.

Conclusions

A history of pulmonary disease increased the risk of developing cardiovascular disease, but inflammation did not seem to alter the effect of pulmonary dysfunction on cardiovascular disease development. This insight may lead to better understanding and treatment of cardiovascular comorbidities in pulmonary disease; it also indicates that the potentially beneficial effect of targeted anti-inflammatory drugs for pulmonary disease, in terms of reducing cardiovascular risk in these patients, may be limited.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Le dysfonctionnement pulmonaire et les maladies cardiovasculaires sont des causes majeures de la dégradation de l’état de santé au troisième âge.

Objectif

Nous avons voulu étudier l’impact du dysfonctionnement pulmonaire sur le développement de maladies cardiovasculaires.

Méthodes

Sur la base des données des participants à l’étude « English longitudinal study of ageing », nous avons estimé les hazard-ratios grâce à des modèles de régression de Cox avec et sans mise à jour temporelle des facteurs d’exposition et de confusion. La fonction pulmonaire a été établie en trois catégories, la moins touchée servant de référence.

Résultats

Les personnes présentant un dysfonctionnement pulmonaire avaient plus de risque de développer une maladie cardiovasculaire que les personnes avec une fonction pulmonaire normale (hazard-ratios pour le dysfonctionnement pulmonaire vs. sain selon l’analyse temporellement mise à jour du modèle 1 ajusté pour l’âge, l’IMC, le sexe, l’angine de poitrine et l’arythmie cardiaque était de 1,49 [IC 95 % 1,2–1,9]). L’effet variait selon la définition précise du dysfonctionnement pulmonaire ainsi que selon le sous-type de la maladie cardiovasculaire et diminuait après ajustement pour certains facteurs de confusion supplémentaires, mais pas après ajustement pour des biomarqueurs inflammatoires.

Conclusions

L’incidence d’une maladie pulmonaire antérieure augmentait le risque de développer une maladie cardiovasculaire, mais l’inflammation ne semblait pas altérer l’effet du dysfonctionnement pulmonaire sur le développement de maladies cardiovasculaires. Ce gain de connaissance pourrait amener à une meilleure compréhension et donc un meilleur traitement des comorbidités vasculaires des maladies pulmonaires. Cela indique également que l’effet potentiellement bénéfique des anti-inflammatoires ciblant les conditions pulmonaires pourrait être limité quant à la réduction du risque cardiovasculaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Epidemiology, Stroke, Heart failure, Myocardial infarction, Inflammatory marker

Mots clés : Épidémiologie, Accident vasculaire cérébral, Insuffisance cardiaque, Infarctus du myocarde aigu, Marqueurs inflammatoires

Abbreviations : CI, CVD, FEV1


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 111 - N° 4

P. 246-256 - avril 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • The role of platelet reactivity assessment in dual antiplatelet prophylaxis after transcatheter aortic valve implantation
  • Katarzyna Czerwi?ska-Jelonkiewicz, Adam Witkowski, Maciej D?browski, Walerian Piotrowski, Tomasz Hryniewiecki, Janina St?pi?ska
| Article suivant Article suivant
  • Cardiovascular anatomy in children with bidirectional Glenn anastomosis, regarding the transcatheter Fontan completion
  • Aleksander Sizarov, Francesca Raimondi, Damien Bonnet, Younes Boudjemline

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.