Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Différences ethniques parmi les patients souffrant de toxicité maculaire aux antipaludéens de synthèse - 10/05/18

Variability of chloroquine and hydroxychloroquine retinopathy among various ethnicities

Doi : 10.1016/j.jfo.2017.08.014 
A. Giocanti-Aurégan a, , A. Couturier b, J.-F. Girmens c, Y. Le Mer d, N. Massamba e, E. Barreau f, I. Audo c

DHU Vision Handicaps task force rétine

a Service d’ophtalmologie, DHU vision et handicaps, université Paris 13, hôpital Avicenne, AP–HP, 93000 Bobigny, France 
b Service d’ophtalmologie, DHU vision et handicaps, université Paris 7, Sorbonne–Paris Cité, hôpital Lariboisière, AP–HP, 75010 Paris, France 
c Service du Pr Sahel, DHU vision et handicaps, centre hospitalier national ophtalmologique des Quinze-vingts, 75012 Paris, France 
d Service du Pr Sahel, DHU vision et handicaps, fondation ophtalmologique Adolphe de Rothschild, 75019 Paris, France 
e Service d’ophtalmologie, DHU vision et handicaps, université Paris 6, hôpital Pitié-Salpétrière, AP–HP, 75013 Paris, France 
f Service d’ophtalmologie, DHU vision et handicaps, université Paris-Sud, AP–HP, 92270 Kremlin-Bicêtre, France 

Auteur correspondant. Ophthalmology department, Paris XIII university, Avicenne hospital, AP–HP, 125, rue de Stalingrad, 93009 Bobigny cedex, France.Ophthalmology department, Paris XIII university, Avicenne hospital, AP–HP, 125, rue de Stalingrad, 93009 Bobigny cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les recommandations actuelles de suivi des patients traités par chloroquine (CQ) et hydroxychloroquine (HCQ) préconisent la réalisation d’un champ visuel des 10°C centraux associé à un SD-OCT avec une attention particulière portée en inférieur de la fovéa, au niveau de laquelle débute le plus souvent la toxicité, correspondant à une disparition de la zone ellipsoïde. Cependant, Melles et Marmor ont récemment mis en évidence des variabilités ethniques dans la topographie de l’atteinte rétinienne, qu’il est important d’avoir à l’esprit afin de ne pas méconnaître une toxicité débutante dans des sous-groupes de patients.

Méthodes

Revue de la littérature.

Résultats

Il existe des différences ethniques de localisation des premiers signes de toxicité rétinienne à la CQ et à l’HCQ entre les sujets caucasiens et asiatiques. Les premiers sont atteints principalement dans la région para-fovéale inférieure avec un retentissement au niveau du champ visuel des 10°C centraux supérieurs. Les seconds peuvent présenter des atteintes plus périphériques qualifiées de péricentrales (à prédominance anatomique inférieure également), mais échappant le plus souvent à l’examen du champ visuel des 10°C centraux.

Discussion/Conclusion

Ces différences ethniques suggérant une susceptibilité génétique différente à la toxicité de la CQ et de l’HCQ, conduisent à proposer une surveillance des patients asiatiques par des champs visuels plus larges (30°C), en association à un SD-OCT recherchant des anomalies précoces d’excentricité fovéale supérieure à 8 degrés. La mise en évidence de ces différences permettra sans doute d’éviter des retards diagnostics chez les patients asiatiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Current screening recommendations for chloroquine (CQ) and hydroxychloroquine (HCQ) retinopathy are based on central 10°C static perimetry and a high-resolution SD-OCT with a special attention to the inferior part of the macula where the toxicity usually starts by ellipsoid zone disruption. However, Melles and Marmor, have recently shown a great variability in the topography of the initial toxicity observed among various ethnicities, which is important to keep in mind so as not to miss early toxicity in certain subgroups of patients.

Methods

Review of the literature.

Results

Ethnic differences have been shown regarding the topography of the initial retinal toxicity of CQ and HCQ, particularly between Caucasian and Asian subjects. In Caucasians, the first signs of toxicity are more often localized in the inferior para-foveal area associated with a decrease in retinal sensitivity in the upper 10°C visual field. However, in Asian subjects, the first signs of toxicity appear more pericentral (still inferior) with an extramacular pattern that could be missed by the usual 10°C visual field screening.

Discussion/Conclusion

The pathophysiology of these ethnic differences is unknown and may be due to distinct genetic predisposition to CQ and HCQ toxicity. Screening strategies should be adjusted to the ethnicity and performed in Asian subjects with larger visual fields (30°C), along with SD-OCT, looking for ellipsoid disruption8°C from the fovea. The recognition of this pericentral topography and an adjusted screening protocol should avoid late diagnosis in Asians treated with CQ and HCQ.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maculopathie, Rétinopathie toxique, Hydroxychloroquine, Lupus erythemateux disséminé, Polyarthrite rhumatoïde

Keywords : Toxic retinopathy, Maculopathy, Hydroxychloroquine, Chloroquine, Systemic erythematosus lupus, Rheumathoid arthritis


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 4

P. 363-367 - avril 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quel coût pour le traitement de la rétinopathie diabétique par laser argon à Yaoundé ?
  • G. Koki, E. Epée, G. Helles, Y. Bilong, A.V. Dohvoma, P. Biangoup, S. Bimbaï, A. Omgbwa Eballé, A.L. Bella, C. Ebana Mvogo
| Article suivant Article suivant
  • Descemet's Membrane Endothelial Keratoplasty. Indication, technique chirurgicale, gestion postopératoire et revue de la littérature
  • V. Kocaba, O. Damour, C. Auxenfans, C. Burillon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.