Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Virus de l'hépatite D (delta) - 29/06/18

[90-55-0120-A]  - Doi : 10.1016/S2211-9698(18)74966-2 
F. Le Gal a, b, D. Roulot c, d, P. Dény a, d, e,
a Pôle de biologie, pathologie et produits de santé, CHU de Paris-Seine-Saint-Denis, France 
b Laboratoire associé au Centre national de référence de hépatites B, C et delta, CHU de Paris-Seine-Saint-Denis, France 
c Unité d'hépatologie, Hôpital Avicenne, CHU de Paris-Seine-Saint-Denis, France 
d UFR Santé médecine et biologie humaine, Université Paris 13, 74, rue Marcel-Cachin, 93017 Bobigny cedex, France 
e Centre de recherches en cancérologie de Lyon, Inserm, U1052, UMR CNRS 5286, 151, cours Albert-Thomas, 69424 Lyon cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Cet article est gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier et pour tester vos connaisances!

Résumé

Le virus de l'hépatite D ou delta (HDV) est un virus défectif et satellite du virus de l'hépatite B (HBV). L'infection HDV ne survient qu'en cas d'infection HBV qui fournit l'enveloppe virale. On parle de co-infection si l'infection par les deux virus est simultanée ; on parle de surinfection si le patient est déjà porteur chronique du HBV et s'infecte secondairement par HDV. L'hépatite B/delta est la plus sévère des hépatites virales chroniques par l'accélération des processus de fibrogenèse, l'augmentation du risque de cirrhose et de ses complications et du risque de carcinome hépatocellulaire. Outre la sérologie IgG et IgM anti-delta, l'évaluation de l'infection virale s'analyse en quantifiant l'acide ribonucléique (ARN) viral par amplification quantitative du génome ARN (rt-qPCR), qui se standardise. Enfin le traitement souvent basé sur l'interféron alpha et sa forme pégylée (Peg-αIFN), trop faiblement efficace, s'ouvre à présent en recherche vers plusieurs voies : l'inhibition de l'entrée à travers la liaison au récepteur taurocholate cotransporting polypeptide, et le blocage de l'assemblage par l'inhibition de la farnésyl transférase cellulaire. Après les progrès obtenus sur le traitement des infections virales chroniques HCV et HBV, l'évolution rapide des données justifie à présent de maintenir à jour les connaissances sur l'HDV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : HDV, HBV, Hépatite virale, Cirrhose, Carcinome hépatocellulaire, Interféron, Inhibiteurs de farnésyl transférases, Inhibiteurs d'entrée


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Virus de l'hépatite C
  • S. Chevaliez
| Article suivant Article suivant
  • Virus de l'hépatite E
  • S. Lhomme, F. Abravanel, S. Chapuy-Regaud, M. Dubois, J.-M. Mansuy, J.-M. Peron, L. Alric, L. Rostaing, N. Kamar, J. Izopet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.