Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

A systematic review on dry-land strength and conditioning training on swimming performance - 17/09/18

Effets de l’entraînement de force à sec sur le performance de nage : une revue systématique

Doi : 10.1016/j.scispo.2018.07.003 
N.M. Amaro a, b, P.G. Morouço a, c, , M.C. Marques b, d, N. Batalha b, e, H. Neiva b, d, D.A. Marinho b, d
a Life Quality Research Centre, Polytechnic Institute of Leiria, Rua Dr. João Soares, 2400-448 Leiria, Portugal 
b Research Center in Sports Sciences, Health Sciences and Human Development, CIDESD, Quinta de Prados, 5001-801 Vila Real, Portugal 
c Centre for Rapid and Sustainable Product Development, Polytechnic Institute of Leiria, Rua de Portugal, 2430-028 Marinha Grande, Portugal 
d University of Beira Interior, Department of Sport Sciences, Convento de Santo António, 6200-001 Covilhã, Portugal 
e University of Évora, R. Reguengos de Monsaraz, n° 14, 7000-727 Évora, Portugal 

Corresponding author. Centre for Rapid and Sustainable Product Development, Polytechnic Institute of Leiria, Rua de Portugal, 2430-028 Marinha Grande, Portugal.Centre for Rapid and Sustainable Product Development, Polytechnic Institute of LeiriaRua de PortugalMarinha Grande2430-028Portugal
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Monday 17 September 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Summary

Objectives

The objective of this review was to examine the effects of dry-land strength and conditioning (S&C) training on swimming, and starts and turns performances.

News

S&C training is a common practice in swimming aiming to enhance performance or to prevent injuries. However, studies regarding the effects of S&C on swimming performance are scarce; the influence of age, gender or competitive level is even scarcer.

Prospects and projects

After a structured literature search, sixteen studies were included in the current review. Of those, seven did not report any positive or negative effects on swimming performance. Contrarily, most studies with positive effects were conducted with older swimmers whereas maximal strength was the most effective methodology for improving swimming performance. S&C plyometric training is suggested to be the most effective method to improve starts and turns. Future Randomized Controlled Trials should be conducted to explore the effects of S&C induced by age and gender, on different swimming distances and techniques, and long-term training effects.

Conclusion

It is recommended that S&C training should be based on maximal strength, ranging from six to twelve weeks of 2 to 4 sessions per week (approximately 24 sessions altogether). In each session, coaches should vary from 2 to 3 sets and 3 to 5 repetitions, according to prescribed intensity. Rest intervals should range between 2 to 5minutes and the intensity should be from 80 to 90% of 1RM. Particularly regarding improving starts and turns, a S&C training regime ranging from 6 to 8 weeks and with 2 sessions per week is suggested. In each session, swimmers should perform between 1 and 6 sets and 1 and 10 repetitions, according to the established intensity. Rest between sets should range from 60 to 90seconds. The swimmers in the included studies are mostly men which do not allow to say if the recommendations made are gender-dependent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

L’objectif de cette révision a été d’examiner les effets de l’entraînement de force à sec sur les performances de nage, départs et virages.

Actualités

L’entraînement de force à sec est une pratique commune en natation et a pour but d’augmenter la performance ou de prévenir les blessures. Pourtant, les études sur les effets de ce type d’entraînement sur la performance de nage restent encore peu nombreux ; l’influence de l’âge, le genre ou le niveau compétitif sont des questions encore moins abordées.

Perspectives et projets

À la suite d’une recherche structurée, quinze études furent incluses dans cette révision. Parmi celles-ci, sept concluaient l’absence d’effet, positif ou négatif, sur la performance de nage. En revanche, en ce qui concerne les études qui mettent en avant les effets positifs sur la performance, l’entraînement de force maximum fût la méthodologie la plus performante, pour la plupart, chez les nageurs les plus expérimentés. L’entraînement plyométrique apparaît comme la méthodologie la plus performante pour améliorer la performance des départs et des virages. Les études futures devraient être menées pour explorer les effets de l’entraînement de force induits par l’âge et le sexe, sur les différentes distances et techniques de natation et les effets d’entraînement à long terme.

Conclusion

Il est conseillé que l’entraînement de force à sec repose sur la force maximum, durant une période variant entre 6 et 12 semaines avec 2 ou 4 sessions hebdomadaires. Pour chaque session, les entraîneurs doivent réaliser entre 2 ou 3 séries et entre 3 ou 5 répétitions par série, tout en respectant l’intensité requise. Les intervalles de récupération doivent avoir une durée variable qui se situe entre 2 et 5minutes, tandis que l’intensité devraient se situer entre les 80 et les 90% de 1RM. Concernant l’amélioration des départs et des virages, il est suggéré que l’entraînement de force à sec varie entre les 6 et les 8 semaines avec 2 sessions hebdomadaires. Au cours de chaque session, les nageurs sont tenus de réaliser entre 1 et 6 séries et entre 1 et 10 répétions par série, tout en respectant l’intensité requise. Les intervalles de récupération doivent avoir une durée variable qui se situe entre 60 et 90 secondes. Les nageurs des études contemplées sont en majorité de hommes auxquels on défend de dire si les recommandations faites varient selon le sexe.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Swimmers, Performance, Starts, Turns, Plyometric

Mots clés : Nageurs, Performance, Départs, Virages, Plyométrique


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.