S'abonner

Ulcères de jambe et cancer - 20/03/08

Doi : JMV-04-2001-26-2-0398-0499-101019-ART1 

J.-J. Voisard [1],

I. Lazareth [1],

E. Baviera [1],

P. Priollet [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Ulcères de jambe et cancer : à propos de 6 observations.

Objectifs

On estime qu'un ulcère de jambe sur 300 est un carcinome de jambe ulcéré. La littérature distingue les cancers cutanés primitivement ulcérés et la cancérisation d'ulcères chroniques cutanés des membres inférieurs, mais cette dernière catégorie est l'objet de discussion.

- Définir les circonstances cliniques faisant suspecter un ulcère de jambe cancéreux.

- Discuter l'existence des ulcères de jambe secondairement cancérisés.

Malades et méthodes

Cette étude a concerné tous les patients ayant consulté en Médecine Vasculaire, à l'hôpital Saint-Joseph, à Paris, entre 1991 et 1999, adressés pour prise en charge d'un ulcère de jambe et chez lesquels le diagnostic final a été celui d'ulcères cancéreux.

Résultats

Il s'agissait de six malades, d'âge moyen 77 ans, dont 4 carcinomes spino-cellulaires et 2 carcinomes baso-cellulaires. Deux situations distinctes ont été observées : soit des carcinomes de jambe primitivement ulcérés (2 patients) ; soit des transformations malignes d'une cicatrice, connues sous l'éponyme « Ulcère de Marjolin » (4 patients). Il n'a pas été observé de cancérisation d'ulcères cutanés chroniques des membres inférieurs. Les éléments cliniques faisant suspecter un ulcère de jambe cancéreux sont l'absence d'étiologie vasculaire, l'aspect de l'ulcère, rouge, trop bourgeonnant, à bords indurés, et la survenue sur un site cicatriciel.

Conclusion

La transformation maligne d'un ulcère de jambe vasculaire n'a pas été observée dans notre série, mais elle est rapportée dans la littérature dont l'analyse critique n'est concluante que pour le carcinome spinocellulaire. Sa fréquence est probablement surestimée.

L'intérêt de ce travail est d'identifier les circonstances cliniques qui peuvent permettre un diagnostic précoce de carcinome de jambe. Celles-ci reposent sur trois critères essentiels qui sont l'analyse du terrain vasculaire du patient, les caractéristiques cliniques de l'ulcère de jambe et sa survenue sur une cicatrice.

Abstract

Leg ulcers and cancer.

Objective

It is estimated that 1 leg ulcer out of 300 is a carcinoma. In the literature ulceration of skin cancer is distinguished from chronic leg ulcers although this later category remains a subject of debate. We examined the clinical features of suspected malignant leg ulcers and discuss the notion of secondary malignant transformation of leg ulcers.

Patients and methods

This study included patients attending the Vascular Clinic at the Saint-Joseph Hospital in Paris between 1991 and 1999 who were referred for leg ulcers and whose final diagnosis was cancerous ulceration.

Results

There were six patients, mean age 77 years who had squamous cell carcinomas (4 cases) and basocellular carcinomas (2 cases). We observed two distinct situations: leg carcinomas that ulcerated from onset (2 cases) and malignant transformation of a cicatrix, known as Marjolin's ulcer (4 cases). There were no cases of malignant transformation of chronic leg ulcers in this series. The clinical elements suggestive of a cancerous leg ulcer were the absence of a vascular etiology, the red, budding aspect of the ulcer with hard borders, and its development on a cicatrix.

Conclusion

Malignant transformation of a vascular leg ulcer was not observed in our series, but has been reported in the literature although a critical analysis of reported data is only significant for squamous cell carcinoma. The frequency is probably overestimated. Our series enabled us to identify the clinical circumstances leading to an early diagnosis of carcinoma of the lower limbs. There are three essential criteria: analysis of the vascular status of the patient, the clinical characteristics of the leg ulcer, and its development on a cicatrix.


Mots clés : Ulcères de jambe. , Carcinome spinocellulaire. , Carcinome basocellulaire. , Cancer. , Ulcère de Marjolin.

Keywords: Leg ulcers. , Squamous cell carcinoma. , Basocellular carcinoma. , Cancer. , Marjolin's ulcer.


Plan



© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 2

P. 85 - avril 2001 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Reconstruction tridimensionnelle calibrée à partir d'images ultrasonographiques
  • L. Bressollette, B. Guias, P. Pineau, E. Oger, V. Morin, F. Girard, M. Dauzat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.