Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

États limites et personnalité limite (borderline) - 27/09/18

[37-395-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-1072(18)81446-8 
J.-D. Guelfi a,  : Professeur émérite de Paris-Descartes, L. Cailhol b : Psychiatre, M. Robin c : Psychiatre d'adolescents, C. Lamas c : Psychiatre adjoint
a 19, rue Erard, 75012 Paris cedex 12, France 
b Institut universitaire de santé mentale de Montréal, 7401, rue Hochelaga, Montréal, H1N 3M5, Québec, Canada 
c Département de psychiatrie de l'adolescent, Service du professeur M. Corcos, Institut mutualiste Montsouris, 42, boulevard Jourdan, 75674 Paris cedex 14, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 15
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le terme borderline a décrit initialement des cas frontières entre schizophrénie et névroses, qualifiant le fonctionnement de patients apparemment névrotiques qui traversent des moments psychotiques brefs ou de patients qui ont une grande instabilité des affects et des comportements. Puis l'état limite a pu désigner une forme particulière d'organisation de la personnalité, intermédiaire entre névrose et psychose. Cette diversité des champs sémantiques couverts par l'expression a persisté jusqu'à ce que la classification américaine du Diagnostic and Statistical Manual of mental disorders III (DSM-III) en 1980 propose de définir la personnalité limite comme une entité autonome, impliquant une instabilité identitaire, des perturbations relationnelles ainsi qu'une dysrégulation des affects et des comportements avec impulsivité. Les principales complications sont : une mortalité élevée, surtout en raison de conduites suicidaires, les traumatismes psychiques et les addictions. Les travaux d'inspiration psychodynamique soulignent les fréquentes perturbations de l'attachement, favorisées par des expériences traumatiques précoces. D'autres courants avancent le rôle de schémas cognitifs dysfonctionnels acquis dès l'enfance. Le traitement principal demeure la psychothérapie. Les médicaments psychotropes permettent de réduire certains symptômes cibles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Personnalité limite, État limite, Trouble de la personnalité, Personnalité émotionnellement labile, Type impulsif, Type borderline, Suicide


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Anxiété sociale et phobie sociale
  • A. Pelissolo
| Article suivant Article suivant
  • Addictions aux benzodiazépines : prévalence, diagnostic et traitement
  • J.-M. Cloos, R. Stein, P. Rauchs, P. Koch, G. Chouinard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.