Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de l’astigmatisme associé à l’implant ARTISAN Aphakia fixé à l’iris en face antérieure versus face postérieure : étude du suivi postopératoire sur un an - 11/10/18

Assessment of astigmatism associated with the iris-fixated ARTISAN aphakia implant: Anterior fixation versus posterior fixation, study of postoperative follow-up at one year

Doi : 10.1016/j.jfo.2018.01.014 
J. Lajoie , V. Glimois, T. Petit, R. Amelie, F. Varenne, P. Fournie, V. Pagot Mathis, F. Malecaze, M. Wargny, A. Gallini, V. Soler
 Hôpital Purpan, place du Dr Joseph-Baylac, 31300 Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

L’objectif de notre étude rétrospective et monocentrique d’une série de cas était de comparer l’astigmatisme total, interne et cornéen, ainsi que l’acuité visuelle à un an d’une chirurgie combinée ou non, ayant consisté en la mise en place d’un iris-claw (ARTISAN Aphakia chez des patients aphaques) selon que la fixation ait été faite à la face antérieure de l’iris (n=21) ou à la face postérieure de ce dernier (n=51).

Résultats

Nous n’avons pas retrouvé de différence significative entre ces deux types de fixation pour aucune des variables étudiées. L’astigmatisme chirurgical induit était de 1,67 D à 176 dans le groupe A versus 1,19 D à 11° dans le groupe P.

Conclusion

Bien que cette chirurgie engendre un astigmatisme cornéen supplémentaire, il n’a pas été prouvé que ce dernier diffère en fonction du type de fixation de l’iris-claw. Si nous conservons l’idée que l’iris-claw fixé en rétro-pupillaire diminue le risque de décompensation endothéliale en cas de décrochage de l’implant, alors la fixation rétro-irienne de ce dernier prend ici tout son sens.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

The goal of our retrospective, single-center study of a case series was to compare the total, corneal, and internal astigmatism, and the visual acuity at one year after combined or stand-alone surgery consisting of iris fixation of an iris-claw intraocular lens (ARTISAN aphakia) in aphakic patients, according to whether the lens was fixated to the anterior (n=21) or posterior (n=51) surface of the iris.

Results

We did not find a significant difference between these two types of fixation for any of the studied variables. The surgically induced astigmatism was 1.67 D at 176° in group A versus 1.19 D at 11° in group P.

Conclusion

Although this surgery creates additional corneal astigmatism, it has not been proven that it differs depending on the type of fixation of the iris-claw. If we adhere to the notion that the posterior fixated iris-claw decreases the risk of endothelial decompensation in case the implant becomes disenclavated, then reverse iris fixation of the iris-claw makes sense.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Aphaquie, Iris-claw fixé à la face antérieure de l’iris, Iris-claw fixé à la face postérieure de l’iris, Astigmatisme chirurgical induit, Astigmatisme cornéen, Astigmatisme interne, Astigmatisme total

Keywords : Aphakia, Anterior iris-fixated iris-claw, Posterior iris-fixated iris-claw, Surgically induced astigmatism, Corneal astigmatism, Internal astigmatism, Total astigmatism


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 8

P. 696-707 - octobre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge chirurgicale des strabismes compliquant une orbitopathie dysthyroïdienne : étude rétrospective monocentrique d’une série de 32 cas
  • T. Pichard, A. Paillard, M. Santallier, L. Criniere, P. Pierre, P.-J. Pisella, B. Laure, S. Arsene
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation du questionnaire de tri infirmier aux urgences ophtalmologiques de l’hôpital Pierre-Paul-Riquet au CHU de Toulouse
  • A. Renouvin-Benat, P. Sabatier, F. Varenne, V. Pagot-Mathis, P. Fournie, F. Malecaze, A. Gallini, V. Soler

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.